Autres années

Bulletin EDUPAX no 15

Janvier 2006

Janvier passe, la terre incline son pôle nord, l’hémisphère où nous vivons accroît son exposition à notre étoile, les jours allongent, un nouveau printemps se prépare. Nous le savons grâce à l’expérience acquise. La culture de la Paix et de la compassion se propage elle aussi dans le cerveau des enfants grâce à des adultes qui s’impliquent. Chez les enfants d’aujourd’hui, le sens critique, la capacité d'expression et le pouvoir d'empathie sont des compétences qui souffrent de sous-développement. Ce dernier, à son tour, nuit à l'apprentissage de la responsabilité citoyenne. Puisque c'est dans l'esprit des hommes que se cultive la guerre, c'est dans l'esprit des enfants qu'il faut cultiver la Paix. Et l’éducation aux médias peut faire sa part. Elle doit faire sa part. EDUPAX est un programme où l’éducation aux médias joue un rôle déterminant dans la prévention de la violence.

1. Un grand ami de la démocratie est décédé. George Gerbner est un grand héros. Il affirmait depuis longtemps que les citoyens n’héritaient plus leur identité culturelle de leur famille, de leur école, de leur église ou de leur communauté, mais d’une « poignée de conglomérats qui cherchent à leur vendre quelque chose ». Il a passé sa vie à démasquer ce qu’il appelait le « ministère mondial de la culture », privé et obscur. Certains intégristes de la liberté d’expression (à la solde des grands médias) ont tenté de décrire Gerbner comme un propagandiste de la censure alors qu’il condamnait la censure exercée par les puissances économiques qui contrôlent les médias. On l’a qualifié de prohibitionniste, mais cela ne l’a pas ralenti dans son combat contre le contrôle de l’information. Il a aussi analysé le "syndrome du monde cruel", un phénomène où les personnes qui regardent beaucoup de télé sont plus portées à voir le monde comme un endroit redoutable et sans pitié. Ces personnes deviennent plus vulnérables, plus faciles à manipuler et à contrôler, plus enclines à réclamer ou à se soumettre à des mesures musclées, autoritaires et coercitives. Devant un sous-comité du Congrès sur les communications où il témoignait en 1981, il déclarait : « La conséquence la plus grave de la téléviolence, c’est que nos concitoyens accepteront la répression de leurs droits démocratiques en échange de la sécurité. » Gerbner avait-il vu juste ?  http://www.edupax.org/Assets/divers/surveiller/George_Gerbner.html

2. La consommation simultanée de plusieurs médias gagne du terrain. Les consommateurs de médias connaissent une sollicitation supérieure à celle des années 80. http://www.lefigaro.fr/cgi/edition/genimprime?cle=20060120.FIG0165

3. Combattre la publicité des médicaments. Voici une autre question éthique à débattre avec des élèves du secondaire, du collégial et de l’université. Ads for prescription drugs that are supposed to make us feel happier, sleep better and enhance our sex lives, have a darker side. When Merck spent over $300 million to advertise its drug Vioxx, it created huge demand for the drug, which in turn led to as many as 140,000 heart attacks and strokes in the U.S., and 60,000 deaths. We can’t let tragedies like that ever happen again. So, today, we’re launching a new website. Its purpose is to educate the public about the dangers of prescription drug ads, and to mobilize thousands of people to voice their opposition. Drug executives are not qualified to tell you what drugs to buy. They should not be allowed to meddle in your personal health care decisions. After all, they don’t even know you. It’s like practicing medicine without a license. Please take a minute to  StopDrugAds.org

4. Les annonceurs veulent rejoindre les jeunes qui quittent la télé. Ils ont identifié le prochain oasis où ils iront attendre leurs proies ? Les jeux vidéo. Une personne avertie en vaut 2. http://www.cyberpresse.ca/article/20060117/CPTECHNO/60117073/5142/CPTECHNO

5. World Peace Radio features music, interviews and quotes designed to encourage peace in our lifetime. Michigan Radical Radio (Folk, 24k): http://www.worldpeaceradio.com/

6. Chronicling a century of the words and songs of the progressive movement around the world. http://www.live365.com/stations/keepleft

7. Sabotage de l’encadrement parental. Center for Commercial Free Childhood joined with the Center for Science and the Public Interest (CSPI) and parents from Massachusetts to announce their intent to file a 2 billion lawsuit against Viacom and Kellogg to stop marketing junk food to young children. This is about protecting children's health.  For 30 years, public health advocates have urged companies to stop marketing junk food to children, but they haven't listened.  Nor has the government been willing to intervene.  Today, television commercials and Internet advertising combine with brand licensing, in-school marketing, promotions, contests, and advergames to sabotage parents' best efforts to raise healthy children, turning kids into miniature lobbyists for insane food products. If companies respected parents' authority as gatekeepers, there would be no need for lawsuits. Write to predators. http://www.democracyinaction.org/dia/organizations/ccfc/campaign.jsp?campaign_KEY=2203 More questions about the lawsuit ? Frequently Asked Questions about the lawsuit

8. Reporters sans frontières, une appellation frauduleuse. Robert Ménard, fondateur de RSF, un homme qui se présente comme un ami de la vérité, a blanchi de l’argent et de l’information sales que lui fournissait la National Endowment for Democracy. Cette dernière, une organisation créée en 1983 par le président Ronald Reagan, diffusait une propagande négative contre des régimes trop critiques de ses politiques militaristes. La NED a financé Ménard qui utilisait l’étiquette RSF dans le but de se faire passer pour une organisation du calibre de Médecins sans frontières. Ménard a reconnu les faits. Le reportage suivant, en anglais, explique comment RSF a pratiqué la désinformation. Pourquoi RSF attaque et condamne Cuba et le Vénézuéla ? http://www.indybay.org/print.php?id=1744720

9. Le Réseau Éducation-médias (REM) persiste à semer le doute quant à l’influence de la téléviolence sur les enfants. Sur la page en anglais du REM consacrée à la téléviolence, on accorde une belle visibilité à un livre signé par un certain Jonathan Freedman, universitaire torontois qui se présente lui aussi comme un ami de la vérité. « The scientific evidence simply does not show that watching violence either produces violence in people, or desensitizes them to it. » L’auteur fait fi des centaines d’études réalisées sur ces questions. Le REM lui accorde une crédibilité comparable à celle du professeur de l’Université du Michigan, L. Rowell Huesmann, qui soutient exactement le contraire. 50 années de recherches ont prouvé hors de tout doute que la télé affecte les enfants. « Exposure to media violence causes children to behave more aggressively and affects them as adults years later. » Freedman ne mérite pas l’attention du REM dont le nom anglais est Media Awareness Network. Awareness ? C’est comme si l’on citait Jeff Fillion pour faire contrepoids à Martin Luther King en matière de droits de l’homme. Il faut relire la déclaration commune déposée en juillet 2000 devant le Congrès des Etats-Unis par 5 organisations du milieu de la santé publique. La controverse est terminée et la communauté scientifique est unanime. Déclaration affichée sur le site de l’American Academy of Pediatrics. http://www.aap.org/advocacy/releases/jstmtEVC.htm La Commission scolaire de Montréal a produit une version en français de cette déclaration en 2003. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b7_televiolence/D%E9claration%20commune%20Congres.htm

10. Les enfants restent marqués pour longtemps par la téléviolence. 17 années après avoir pénétré leur cerveau, l’ingrédient de marketing utilisé pour capter leur attention continue de faire des ravages. Cette étude longitudinale impressionnante ne laisse plus aucun doute sur la contribution de la téléviolence à la criminalité. Cette étude a été rapportée dans le Baltimore Sun, le Washington Post et le Los Angeles Times, dans leur édition du 29 mars 2002, il y aura bientôt 4 ans. http://www.fradical.com/March_2002_tv_violence_study.htm

11. Médecins sans frontières publie sa liste des drames que les grands médias ont sélectionné comme ne méritant pas notre attention. « 10 Most underreported stories of 2005 ». According to MSF, they accounted for just 8 minutes of the more than 240 hours of nightly newscasts on the 3 US television networks in 2005. Conflicts in Africa and global shortcomings in confronting the ravages of AIDS dominated the list published by MSF of the most underreported humanitarian stories of 2005. The list highlighted the lack of media attention paid to the human cost of fighting in Congo, northern Uganda and the Ivory Coast and unrelenting crises in Somalia and southern Sudan. In a year dominated by the war in Iraq and the Asian tsunami, only 6 minutes were devoted to conflicts in Congo and Chechnya. The remaining stories highlighted by MSF were not covered at all. People want to show solidarity and do more to help others in crisis around the world. But what if the crisis is invisible ? http://www.crin.org/resources/infoDetail.asp?ID=6941&flag=news

12. Les tordeuses d’information. Un ancien rédacteur en chef du journal Le Monde dresse un tableau réaliste du traitement de l’information par ces entreprises qui devraient nous renseigner. http://www.humanite.fr/popup_print.php3?id_article=821821

13. Marcher en mars. Céline Dion avait explosé devant les caméras de CNN en décrivant avec quel mépris on abandonnait les survivants de la Nouvelle-Orléans pendant qu’on trouvait les moyens d’envoyer des militaires en Irak. The corporate media hasn't done much in depth reporting that shows the connection between a multi-trillion dollar illegal war abroad and the shameful failure of our government's moral, economic, and political response to Katrina. Military families and veterans of Iraq, Vietnam, along with hurricane survivors intend to make that connection crystal clear on an epic march down Gulf Coast Highway 90, heading into the heart of New Orleans on the 3rd anniversary of the war.  At the call of the Mobile, Alabama chapter of Veterans For Peace, veterans will conduct a six-day march, (135 miles) from Mobile across Mississippi to New Orleans. Thousands of hurricane survivors and community residents along the route are expected to walk. This will be both a spiritual pilgrimage and a political action. While the march itself will be made up mainly of veterans and hurricane survivors, all concerned citizens are invited and encouraged to attend the final leg, heading into a mass rally in New Orleans on March 19, the third anniversary of the invasion of Iraq. Support is welcome. www.ivaw.net  or www.veteransforpeace.org

14. Quand on se compare, on se console. « Notre » télé n’est pas vraiment méchante. Ce sont de méchantes langues qui lui font une sale réputation. Trop d’anglicismes; nivellement par le bas; insignifiances; commérages; humour blessant; faible qualité du français.  http://www.cyberpresse.ca/article/20060113/CPARTS/601130983/1041/CPARTS

15. Recrutement des jeunes par l’armée des État-Unis. Nouveau DVD de 22 minutes, disponible pour une bouchée de pain, primé par le Festival du film de « Human Rights Watch International». Guide pédagogique disponible gratuitement sur internet. Vous enseignez l’anglais ? Voici du matériel pour vous. All That I Can Be (22 minutes) follows the stories of William and Dorian as they embark on separate journeys with the United States Army. Interweaving their experiences with reflections from recruiters, veterans, journalists, anti-war activists, and people on the street, All That I Can Be is at once an intimate portrait and an exploration of the promises and realities of the U.S. military in post-9/11 America. This YO-TV (Youth Organizers Television) documentary offers insight into the lives of young people making their way in a society in which joining the military seems to be their best or only option. ACME is pleased to support EVC's All That I Can Be, as it is one of the few films with the courage to make the link between young Americans' diminishing economic opportunities in a 21st century global economy and the lure of U.S. military recruiting (ACME board president Rob Williams). "Neither a pro nor anti-war film per se, All That I Can Be instead looks at how U.S. military recruiting appears to be an attractive option for young Americans confronting the alternative prospect of a life spent working for Wal-Mart, CVS, or some other giant box store corporation or retail chain." Download the Study Guide at ACME. http://www.acmecoalition.org  Place your order on the EVC website. http://www.evc.org/screening/cat_civic.html#all

16. Le cellulaire estropiant. Le langage quotidien des ados fait pitié. Les raccourcis langagiers sont dignes du film 1984 où un état autoritaire tente de réduire le vocabulaire des citoyens à quelques centaines de mots. Les ados utilisent un discours estropié et atrophiant. http://www.iforum.umontreal.ca/Forum/2005-2006/20060116/R_cellulaire.html

17. Douze mille visiteurs en 20 mois, c’est 600 par mois, c’est 20 par jour. Voilà l’achalandage constaté au tourniquet du site EDUPAX. Merci d’y avoir contribué vous-mêmes en personne ou en y référant des collègues, amis, militants intéressés aux droits des enfants, des parents ou des grands-parents. Des Australiens, des Français, des États-Uniens, des Belges, des Danois le font. Passez nous voir et laissez un commentaire. www.EDUPAX.org

18. Efforts de citoyens États-Uniens pour inciter leur pays à signer la Convention relative aux Droits de l’enfant. The Campaign for US Ratification of the Convention on the Rights of the Child is hosting a Summit: « Mobilising Communities for Ratification ". It will take place at American University in Washington DC from 18-20 May 2006. It will be a forum for a dynamic and diverse gathering of non-governmental organisations, government officials, the private sector, child rights advocates, scholars, religious organisations, parents, youth, students, and others committed to promoting US Ratification of the UN Convention on the Rights of the Child (CRC). These meetings will share best practices for advancing children's rights, offer skill building opportunities, provide organising strategies. http://www.crin.org/resources/infoDetail.asp?ID=6922&flag=event

19. Droits des jeunes bafoués à Guantánamo. Les Etats-Unis renient un engagement signé en 2002. A Canadian teenager was only 15 years old at the time of his alleged offence, Human Rights Watch said. US authorities are prosecuting the youth, Omar Khadr, now 19, for allegedly killing a US soldier in Afghanistan in 2002. The Pentagon refused to recognise his juvenile status when he was apprehended and during his detention. The Pentagon violated international juvenile justice standards by refusing to separate Khadr from adult detainees, to provide him with opportunities for education or to allow him direct contact with his family. International standards require the use of detention only as a last resort, as well as a prompt determination of all cases involving children, yet Khadr was held at Guantánamo for more than three years before being charged. Khadr's attorneys claim that he was tortured at Guantánamo. Khadr's detention also violated international law relating to the treatment of former child soldiers. Under a treaty banning children under the age of 18 from participating in armed conflict, ratified by the United States in 2002, the US is obliged to assist in the demobilisation and rehabilitation of former child soldiers within its jurisdiction. In 2004, the Pentagon released from Guantánamo three children, believed aged between 13 and 15 at the time of their capture, to rehabilitation programmes operated by UNICEF in Afghanistan. The Pentagon has also refused to confirm the number of Guantánamo detainees who were under 18 when first detained. http://www.crin.org/resources/infoDetail.asp?ID=6921&flag=news

20. Prévention de la violence à l’école. Nouvelles informations mises en ligne sur le site de l'Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l'école (OCPVE). 1) AD-AGR-A : Quand l'intervention passe par l'entraide. (Centre jeunesse de Québec, Institut Universitaire sur les jeunes en difficulté, 2001). 2) Je dis NON à la violence (Conseil scolaire du nord-est de l'Ontario, 2004. 3) Responding to Hate at School : A Guide for Teachers, Counselors and Administrators  (Teaching Tolerance, 1999). 4) Conflict Resolution Educators : A Guide to Implementing Programs in Schools, Youth-serving Organisations, and Community and Juvenile Justice Settings (U.S. Department of Justice; U.S. Department of Education, 1996). (www.preventionviolence.ca)

21. Prédateur pluritentaculaire. Quel rapport entre un Coke, une Carte bleue Visa, un produit pharmaceutique Pfizer, un hypermarché Carrefour, un film de Walt Disney, une campagne de recrutement de l’armée états-unienne, une stratégie d’implantation du tabagisme en Chine? Réponse: Publicis, quatrième groupe mondial de communication avec 35 166 salariés, 32,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 3,8 milliards d’euros de revenus et 150 millions d’euros de profits. Présente sur les cinq continents, dans 109 pays avec près de mille agences, cette multinationale française dispose d’enseignes prestigieuses de publicité sur les principaux marchés depuis qu’elle a acheté l’américain Leo Burnett ou le britannique Saatchi & Saatchi, ou qu’elle s’est alliée au Japonais Dentsu. A travers ses campagnes publicitaires et ses services marketing, Publicis se situe au cœur de la consommation mondiale. Fort de ses réseaux Starcom Mediavest et Zenith Optimedia, le groupe, leader mondial de l’achat d’espaces publicitaires, contrôle de nombreux très nombreux médias. http://www.monde-diplomatique.fr/2004/06/BENILDE/11267?var_recherche=agressions+publicitaires

22. Parce qu'ils flattent les appétits voyeuristes masculins, le sexe et la violence sont des fonds de commerce parmi les plus lucratifs. Tout est permis. L'image est devenue une marchandise dont le commerce rapporte gros au point de provoquer une surenchère dans le sordide, la violence et la perversité. Ces produits sont de plus en plus accessibles dans les médias et les supermarchés, y compris aux jeunes les plus vulnérables. Le spectateur enfant ne saura faire la distinction entre le monde virtuel et celui où il vit. Des milliers d'études scientifiques montrent qu'il y a un lien manifeste entre la consommation d'images violentes et les comportements agressifs. Les représentations médiatiques ont un effet indiscutable sur nous, adultes, et plus encore sur les enfants. L'exposition aux images violentes et pornographiques a des conséquences désastreuses sur le développement de la personnalité. Face à cette "maltraitance audiovisuelle", la responsabilité revient d’abord à l'industrie des médias qui, comme d’autres, refuse de se remettre en cause. Ses arguments ressemblent finalement à celui de la National Riffle Association (NRA) : « ce ne sont pas les armes qui tuent mais les gens qui pressent la détente ? » Face à cette irresponsabilité, les pouvoirs publics doivent intervenir pour faire respecter les droits des personnes, la protection des enfants et les contraintes éducatives, par une réglementation des divers supports : cinéma, vidéo, télévision, jeux vidéo, presse, radio, internet. Il faut sensibiliser les parents aux effets nocifs de certaines images et les encourager à se préoccuper de ce que regardent leurs enfants. Toute initiative visant à apprendre aux enfants à décrypter les images vont dans le bon sens. Le monde éducatif et les milieux de santé publique doivent se mobiliser.  http://www.nonviolence-actualite.org/revue/numeros/267.htm

23. Campagne pour protéger les jeunes Britanniques contre les cyberpédophiles. Le ministère de l’intérieur va sensibiliser les parents et leurs enfants aux dommages. http://www.cyberpresse.ca/article/20060113/CPTECHNO/601130595/5140/CPTECHNO

24. Nouvelles sorties de l’obscurité, solidement documentées, soigneusement fouillées, scrutées à la loupe et vérifiées par des universitaires. Quel bel exercice de fouille à confier à des étudiants en information et communication. Pas besoin de fouiller longtemps car ces universitaires ont passé l’actualité au peigne fin toute l’année. Cliquez sur un titre pour connaître une de ces histoires que les grands médias états-uniens ont cru bon de censurer. Poussons la curiosité plus loin. Les médias du Québec et du Canada ont-ils rapporté ces nouvelles ? Si oui, lesquels faut-il remercier ? Sinon, pourquoi ? 1) La valeur des actions boursières du vice-président Cheney (Halliburton) a augmenté de 3,000% en 2004 , 2) Détenus assassinés par des militaires états-uniens , 3) La face cachées et obscure du chocolat   5) La compagnie Barrick Gold dynamite des banquises de l’ère glacière , 6) Le Mexique défie l’administration américaine et appuie la création du Tribunal criminel international.

25. Un jeu vidéo pour perdre du poids. Des fonctionnaires de l'état de la Virginie Occidentale espèrent combattre l'obésité chez les jeunes à l'aide d'un jeu vidéo. L'état compte en effet financer l'achat du jeu vidéo Dance Dance Revolution, qui devrait être distribué dans les 753 écoles publiques de l'état d'ici les trois prochaines années. Le jeu demande à ses utilisateurs de bouger leurs pieds sur un tapis spécial, sur lequel sont dessinées quatre flèches. Sur un rythme musical entraînant, le joueur doit appuyer avec son pied sur la flèche qui correspond à celle apparaissant à l'écran, au moment précis où elle s'y affiche. Le coût du projet devrait s'élever à 500 000 $US. La Virginie Occidentale lutte depuis longtemps contre le fléau de l'obésité. Une personne sur trois y serait considérée obèse. www.branchezvous.com/actu/06-01/10-136903.html

26. L’obésité, un poids pour les jeunes. Les mauvaises habitudes alimentaires ne sont pas seules responsables de l'augmentation du nombre de cas d'obésité infantile. Les jeunes ont tendance à délaisser l'exercice et à consacrer de plus en plus de temps à la télévision, à l'ordinateur et aux jeux vidéo. En outre, les jeunes téléspectateurs québécois sont rivés 25 heures par semaine au petit écran. Un enfant nord-américain sur quatre est obèse. Plus on passe de temps devant la télé, plus on risque de devenir obèse. En plus de nuire à la santé, l‘obésité entraîne des difficultés sociales, émotionnelles et psychologiques. www.Servicerie.com/01Alientation/manger_sante/Mange1704200/mange1704200.hlml

27. Today is Not a Good Day for War. Le 1er mai 2005, le OMNICenter for Peace, Justice, Ecology a remis une palme à David Krieger, auteur du recueil de poèmes en titre et président du Nuclear Age Peace Foundation. « Today is not a good day for war, Not when the sun is shining, And leaves are trembling in the breeze. Today is not a good day for bombs to fall, Not when clouds hang on the horizon And drift above the sea.» La suite : www.wagingpeace.org/enu/store/books/today-is-not-a-good-day-for-war.htm

 28. La télé en famille, oui !  (éditions Bayard) Une des meilleures façons de prendre de la distance par rapport à toutes ces images, c’est d’en parler tous ensemble. Voilà l’objectif recherché par Serge Tisseron dans ce petit livre à lire aussi en famille. Psychiatre et psychanalyste, Tisseron travaille depuis vingt ans sur nos relations avec les images. Il est aussi l‘auteur du Manuel à l’usage des parents dont les enfants regardent trop la télévision. Pourquoi recherche-t-on les images violentes ? Entre autres, parce qu’on subit parfois aussi la violence dans la vie et qu’on rêve d’être fort, de se faire toujours respecter et même parfois d’imposer sa volonté aux autres. Il montre aux enfants à reconnaître les images qui choquent. Le livre fait partie d’une collection aux titres révélateurs : Abus sexuels, non! Maltraitance non! Intolérance et racisme, non! Violence non! Tous les enfants ont des droits! Notice sur l’auteur : www.1libertaire.free.fr/tisseron16.htm l

29. 52 activités pour occuper vos enfants sans la télévision, par Phil Phillips, éditions «Un monde différent». La télévision est le pus grand ravisseur de temps de jeu des enfants. Elle les prive d’expériences utiles pour façonner leur vie, développer leur esprit et leur cœur, donner de la profondeur et du caractère à leur personnalité. Que leur apporte-t-elle à la place ? Des histoires préfabriquées, des annonces publicitaires, des explosions de violence, un nombre croissant de messages subliminaux, une représentation plus que douteuse des relations sexuelles et du rôle des enfants dans la société. Les 52 activités proposées sont simples et enrichissantes. Vous allez dévorer ce livre, à commencer par son introduction.  www.umd.ca/euro/euro_isbn.htm

30. La violence à l’école n’est pas un jeu d’enfant. Pour intervenir dès le primaire. Que l’on soit enseignant, enseignante, parent ou intervenant, nous assistons tous les jours à des altercations entre enfants, des bagarres, des engueulades, des bousculades, des menaces devant lesquelles on ne sait trop comment réagir. S’agit-il d’une chicane d’enfant ou d’une scène de violence ? Ce livre de Diane Prud’homme (éd. du remue-ménage) s’emploie justement à nous montrer comment distinguer la violence des autres manifestations qui peuvent lui ressembler : conflit, colère, agressivité, frustration, etc.  http://sisyphe.org/article.php3?id_article=1934

31. Peace Heroes propose aux jeunes des biographies de héros «positifs». La jeunesse a toujours été inspirée par des héros. Ceux que les médias leur offre à vénérer leur proposent des valeurs antisociales. Où sont les modèles de courage, de compassion ? The project invites submissions from students and includes notable peace leaders from the 20th and 21st centuries.  The project includes a selection of heroes whose successes are measured by their courage, commitment and compassion in seeking peace. Vos élèves raffoleront de fouiller ce site pour des travaux scolaires. Proposez leur de soumettre le nom de tels héros à citer en exemples à leurs pairs. www.wagingpeace.org

Les médias utilisent les dernières découvertes en psychologie pour capter toujours plus l’attention des enfants. La télé les prive déjà de vie familiale durant plus de 25 heures par semaine. Les experts en marketing agissent auprès des enfants en véritables prédateurs. La violence utilisée pour accrocher les enfants dans les jeux vidéo, la télé et les films endommage le pouvoir d’empathie des jeunes, ce qui affectera inévitablement toute la vie en société. Pour les aider à se soustraire au pouvoir des médias, les jeunes ont besoin d’adultes comme vous. N’hésitez pas à nous envoyer une petite nouvelle. Banale pour vous, peut-être.  Inspiration précieuse pour d’autres !

Jacques Brodeur, consultant en Prévention de la violence,                                         
Éducation à la Paix, Éducation aux médias
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.           

Bulletin EDUPAX no 20

Juillet + août 2006

La téléviolence nuit  à l’apprentissage de la responsabilité citoyenne, à la découverte du vivre ensemble et à la réussite éducative d’un nombre croissant d’enfants. Puisque c'est dans l'esprit des jeunes que se cultivent la vulgarité, l’insignifiance, la soumission et la guerre, c’est là que nous voulons y cultiver la Paix, la bravoure, le sens critique et l’empathie.  EDUPAX propose de faire servir l’éducation aux médias à la culture de la Paix.

1. Message de la rentrée 2006. Voici un message à la Présidence des Conseils d’établissements (ou Conseils d’école) et à la Direction des écoles primaires. N’hésitez pas à le faire suivre à vos contacts.  http://www.edupax.org/Assets/divers/surveiller/Message_Rentree_2006.html

2. Vigile à Québec le 3 septembre. Des gens de diverses croyances spirituelles et humanistes se rassembleront sur les Plaines d'Abraham pour prier et se recueillir, le dimanche 3 septembre prochain. Cet événement est ouvert à toute personne voulant se recueillir pour la paix avec d'autres humains qui partagent ce même espoir : bouddhistes, musulmans, juifs, catholiques, anglicans, amérindiens, etc. Des artistes engagés animeront à tour de rôle la veillée aux chandelles, chacun à sa manière, dans une même intention : intercéder pour l'avènement de la paix intérieure et de celle du monde entier. La soirée débutera à 18 h 30 et se terminera vers 23 h. Où ? Kiosque Edwin-Bélanger, sur les Plaines d'Abraham. Les participants sont invités à apporter une bougie, une chaise,  une couverture et une tasse. Du café, des tisanes et du thé équitables seront gracieusement offerts. Invitation lancée par le collectif « Les Amoureux de la paix », Amélie Plaisance ou Éric Blanchard, (418) 529-9616. Stationnement : rue Ontario, dans la zone sans parcomètre, placez un papier indiquant

«Vigile pour la paix» sur le pare-brise pour éviter les contraventions. Piétons : l'entrée du kiosque est située au coin des rues Briand et De Bernières.

3.  Bienvenue au 3e Congrès d’ACME à Burlington, au Vermont, les 6, 7 et 8 octobre 2006. EDUPAX y présentera un atelier intitulé « La téléviolence, comment la combattre victorieusement ». ACME est l’acronyme de Action Coalition for Media Education, une organisation libre de toute contribution financière des grands médias, par opposition à des organisations soi-disant éducatives généreusement financées par des entreprises qui tirent profit de l’intoxication du cerveau des enfants. 50 ateliers fantastiques.     http://www.edupax.org/Assets/divers/programme/ateliers/ACME_Action_Workshop_by_EDUPAX.html

 4.  Étude mondiale sur la violence contre les enfants. EDUPAX a pris connaissance du mandat confié par le Secrétaire général des Nations Unies au Professeur Paulo Sergio Pinheiro. L’expert déposera son rapport dans quelques mois. EDUPAX lui a transmis un dossier intitulé «Pratiques prometteuses pour protéger les enfants de la téléviolence» que le CRIN (Child Rights Information Network) a accepté d'afficher en français sur son site. http://www.crin.org/violence/search/closeup.asp?infoID=8848    

5. Vous aussi pouvez aider. EDUPAX a préparé une résolution à soumettre à un organisme de votre milieu ainsi qu’une lettre destinée au Professeur Pinheiro. Le contenu des deux textes est éducatif. Vous pouvez les transmettre vous-mêmes et ajouter ainsi du poids à cette campagne. La lettre et la résolution sont à votre disposition à l’adresse suivante, colonne de droite. http://www.edupax.org/campagne.html    

 6. Media Violence is a Sophisticated and Cruel Form of Child Abuse. Why does it fit in the UN Study on Violence Against Children? A call to action for parents, teachers and teenagers. Text to use in your classroom in secondary school, high school, college and university. http://www.edupax.org/Assets/divers/campagne/Etude_SG/SG_Study_Call_to_action%20.html 

 7.  Hausse de 2000% des budgets de pub destinée aux enfants. Marketing targeted at kids in the U.S. is the fastest growing area of advertising in the country today. In 1990, around $100 million was spent on advertising targeted at kids on television and just a decade later that number was up more than twenty times to over $2 billion. http://www.commercialexploitation.org/news/otherchildpredators.htm

 8.  Violence des enfants en France. Dans ce texte qui prétend analyser les causes du malaise qui frappe la jeunesse française, pas un mot sur la télé et des divertissements violents qui ont tapissé l’intérieur du cerveau et alimenté les fantasmes de cette jeunesse dès la sortie du berceau. Le facteur économique est bien décrit. Le facteur culturel totalement ignoré.  http://www.droitsenfant.com/violencefrance.htm

 9.  Adolescents téléguidés. La spectaculaire montée en puissance qui s’est produite depuis 30 ans dans le domaine des médias ne paraît qu’une étape au regard des bouleversements qui se préparent dans cette société de l’information. Les nouveaux médias apparus depuis une dizaine d’années sont en fulgurante ascension. Internet affecte les foyers et plus spécifiquement les adolescents. À quel prix ? http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/juin2006.htm

 10.  Criminalité canadienne. Bonne nouvelle pour nos biens, mauvaise nouvelle pour notre sécurité personnelle. Le Quotidien du 20 juillet de Statistiques Canada a été dépouillé par EDUPAX. Les crimes violents continuent d’augmenter, ceux contre les biens diminuent.  

http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/3_criminalite/Evolution_criminalite_canadienne_2005.html

 11. Report of the World Conference against A and H Bombs that took place on August 2-9 in Hiroshima and Nagasaki. The main topic was: “A Nuclear Weapons-free, Peaceful and Just World”.  The conference was attended by 70 overseas delegates from 21 countries. The conference adopted a “Letter to the UN and its Member States Governments” by the Nagasaki Conference. Committee World Conference against A and H bombs. http://www.antiatom.org/

 12.  Sites haineux en hausse. Les sites Internet, blogues ou forums de discussion qui prônent la violence, la haine raciale ou le terrorisme ont augmenté de 20 % en 2005. Pourquoi tant de chichis si, comme certains le prétendent, les médias violents n’affectent personne ? Se pourrait-il que les sceptiques soient enfin confondus et que les aveugles voient ? http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2006/07/20060728-081908.html

13.  Réseau de pornographie juvénile démantelé. L'arrestation d'un Ontarien ayant forcé une centaine de jeunes filles à s'exhiber sur Internet par l'entremise de cybercaméras devrait réveiller les parents qui laissent leur enfant clavarder en «liberté». Liberté surveillée, oui. http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2006/07/20060731-063342.html

14.  Le Centre de Paix de Montréal propose une autre façon de souligner le 5e anniversaire du 11 septembre. Rendez-vous le 11 septembre prochain, de 12h30 à 13h00, au pied du Mont-Royal, au nord de la statue de Jacques Cartier, avenue du Parc, pour un moment de méditation.  Cette  Journée des Marguerites  ne commémorera pas seulement la mort de victimes  d'une idéologie religieuse, mais deviendra aussi l'occasion de « prendre le temps d'écouter la forêt pousser. »  Le sit-in ne durera qu’une demi-heure.  Dans un même espace, des personnes aux convictions les plus diverses se recueilleront, méditeront, prieront, hors de leurs lieux de culte habituels afin de témoigner de leurs croyances pacifistes.

15.  Morts violentes aux États-Unis en 2003. Violent deaths claimed 49,639 lives in the United States during 2003. In 2003, CDC launched the National Violent Death Reporting System (NVDRS) to provide detailed information on the circumstances of violent deaths. This report describes violent deaths in 7 states, plus 6 additional states that participated in 2004. NVDRS is the only surveillance system that regularly collects and consolidates information. http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm5526a1.htm

16.  Mauvaises fréquentations sur Internet. Une rencontre sur Internet sur 10 entre un enfant et un inconnu se solde par une tentative d'agression. Selon une étude irlandaise, des adultes profitent de l'anonymat pour se rajeunir. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,072006,1286432.html&ref=nouvelles

17.  Les jeux vidéo regorgent de stéréotypes. Les Asiatiques sont des guerriers, des fourbes ou des victimes. C’est courant, affirme un sociologue de Colombie Britannique.  http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,082006,1286559.html&ref=nouvelles

 18.  Chasse aux cyber lecteurs. Les jeunes Étatsuniennes ne trouveront plus en kiosque ElleGirl. Finie l'édition papier. Le numéro de septembre sera disponible sur Internet seulement. http://www.lefigaro.fr/medias/20060807.FIG000000271_les_magazines_americains_enquete_ducyberlecteur.html

 19.  Les gros utilisateurs d'Internet vivent en marge. Ils ont un mode de vie très différent des autres. http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2006/08/20060803-070825.html

 20.  Désordres alimentaires. As pediatricians see increasing numbers of children and teens with eating disorders, including anorexia nervosa, bulimia and obesity, we must be gravely concerned about the influence of the media on youth perception of ideal body shape and size. A new study in the March issue of Pediatrics reinforces what we already fear: young girls are suffering from negative body image and are engaging in unhealthy behaviors as a result.  http://www.aap.org/advocacy/hogan599.htm 

21.  Obési-télé. Peu d'enfants préfèrent un fruit à un morceau de gâteau garni de glaçage au chocolat. C'est "culturel". Tout comme la télévision, Internet et le Seven-Up. La docteure Huot, qui reconnaît les bienfaits de l'ère de l'information, croit qu'il est primordial que les parents exercent un contrôle sur les sources de divertissement qui favorisent la sédentarité. Elle-même, mère de trois enfants, la spécialiste ne permet qu’une heure trente de télé par enfant par fin de semaine. C:\Documents and Settings\Jacques Brodeur\Local Settings\Temporary Internet Files\Content.IE5\SZJT6V28\article06.htm

22.  Four prominent universities were selected to assess the nature—not just the number—of violent scenes across the vast TV landscape. Reports would be issued yearly and forwarded to Congress. The harmful effects of TV programming were threefold: 1) Viewers could learn aggressive attitudes and behaviour from watching violence, 2) become desensitized to the seriousness of violence, and 3) become frightened of becoming a victim of real-life violence. It was postulated that the "nature" of violent scenes differed. Contextual differences could vary; therefore individual contextual features of violent scenes should be measured. The University of California at Santa Barbara and the University of Texas at Austin identified and extensively documented 11 features that (after watching) would increase (justified, unrealistic, unpunished or painless violence) or decrease (unjustified, punished or violence showing realistic pain) the risk of harmful effects.  http://www.aap.org/advocacy/shifrin898.htm

23.  Récupération du 11 septembre à des fins pacifiques. With September 11th Families for Peaceful Tomorrows, Columbia's Center for International Conflict Resolution at the School for International and Public Affairs and the Peace Education Center at Teachers College, we'll have the unique opportunity to envision possibilities for breaking cycles of violence by learning from the real world experiences of a group of international guests who have developed their own creative, non-violent responses.   Please join us on September 11th to hear their tragic and inspiring stories, and to discuss alternative responses to violence. In addition, Peaceful Tomorrows, an organization of family members of 9/11 victims who have united to turn their grief into action for peace, is sponsoring several events in and around New York City from Sept. 8-14.  Schedule of public events. http://peacefultomorrows.org/downloads/iceventsflyer.pdf More:  www.tc.edu/PeaceEd/911 International guests:  http://www.tc.edu/peaceed/911/guests.htm

24.  Temps de guerre. The mainstream press offers its unquestioning approval of U.S. and Israeli moves, while condemning - or ignoring - the widespread opposition of the Arab world. This one-sided news coverage reminds us of the early days of the U.S. "War on Terror" and of the build-up for the war in Iraq. In those times, few media voices were raised to oppose the Bush Administration's designs. War Times/Tiempo de Guerras was published in the Spring of 2002. We saw the need to demonstrate that it is necessary to oppose the war agenda. In fall of 2004, we chose to maintain our website. War Times/Tiempo de Guerras, Emeryville, California. To receive War Watch, a free monthly email update, visit us and enter your email address. www.war-times.org

25.  What Kind of Peace is Possible? The conference report “Closing the gaps between desirable and possible peace” is now available for downloading. The report highlights themes stemming from a November, 2005 ‘What Kind of Peace is Possible?’ (WKOP) international conference held in Mozambique. http://www.nsi-ins.ca/english/pdf/WKOP_3.pdf 

26.  Anniversaire d’un crime de guerre. Chaque année, au Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal, on commémore la bombe atomique d'Hiroshima devant la Cloche de la Paix, cadeau de Hiroshima à Montréal lors du jumelage des deux villes en '98. La cérémonie est célébrée au Japon le 6 août à 8h15 le matin, heure où la bombe est tombée. La célébration se déroule, à Montréal, 13 heures en avance, soit le samedi 5 août à 19h15, ce qui correspond au dimanche 6 août 8h15 AM au Japon. http://cf.groups.yahoo.com/group/Artisans_de_Paix/

27.  Les êtres humains composent l’espèce la plus arrogante et la plus destructrice qui ait jamais existé sur terre et les imbéciles de la NRA sont les spécimens les plus dangereux du lot. George Chesbro, Le Chapiteau de la peur aux dents longues, Éditions Payot et Rivage, 1991.   

28. Les Oursons Berenstain regardent trop la télé. Le mot de la fin  est laissé à maman Berenstain, héroïne du best-seller trans-atlantique et de la série télévisée qui porte le nom de cette famille d’oursons. Désolée de voir ses deux rejetons accrochés à la télévision, la maman décréta un bon soir : « Personne ne regardera la télévision dans cette maison pendant une semaine ! » Éditions Grolier Limitée, 1987. Une lecture incontournable pour les élèves de 2e année en montant. Passez le message à votre bibliothécaire.   

29. Les frappes israéliennes sur le Liban ont décimé de nombreuses familles et endommagé de nombreuses infrastructures dont les réservoirs de la centrale électrique de Jieh. Suite au bombardement du 14 juillet, par Israël, 10 à 35 000 tonnes de mazout se sont déversées dans

la mer. Une marée noire est alors apparue au large des côtes syriennes, sur près de 80 km de côtes selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) couvrant notamment le port historique de Byblos. http://www.notre-planete.info/actualites/lireactus.php?id=976

30. Leçon de politique 101. Laurent Laplante passe en revue la performance du Premier Ministre du Canada dans le cadre du conflit au Moyen-Orient.
Il ne mâche pas ses mots. Toute une leçon de politique pour des universitaires, des cégépiens et des élèves du secondaire. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/8_pacifisme/Ni%20logique%20ni%20decence.html 

 31. Nouvelles encourageantes. Une commission scolaire du Michigan reçoit 2,3 millions de dollars pour étendre le programme SMART, celui-là même qui a inspiré le DÉFI de la Dizaine ici, sur tout son territoire. Dave Grossman nous envoie des nouvelles fraîches. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/Update%20About%20Smart.html

32. Rapport accablant sur les jeux vidéo. Des chercheurs en psychologie de l’Université d’Iowa publient les résultats de leur étude sur les jeux vidéo. Ils désensibilisent les jeunes.

http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b4_jeux_video/ISU_psychologists.htm

33. La propagande haineuse contre les femmes n’est toujours pas interdite par le Code criminel canadien. Valerie Smith avait approché les Libéraux lors du débat soulevé à la Chambre des Communes par le député néo-démocrate Svend Robinson. Ce dernier proposait au Gouvernement canadien de mentionner expressément les gais dans la loi qui interdit la propagande haineuse. Valerie avait alors demandé que les femmes soient aussi mentionnées dans la même loi. Aujourd’hui,  elle demande aux Conservateurs de prendre position sur cette question qui touche une minorité visible, pardon, une majorité de citoyens du pays. http://www.fradical.com/The_Public_Has_a_Right_to_be_Safe.pdf

 34. Le psychologue scolaire Peter Jaffe s’adressait récemment aux enseignants du secondaire de l’Ontario dans le journal de leur Fédération syndicale. Il les enjoignait de se préoccuper des dommages profonds causés aux jeunes par la téléviolence.  

http://www.fradical.com/Standing_up_against_media_violence.pdf

 La télé existe d’abord pour INFLUENCER. Ses premiers clients sont des annonceurs à qui elle vend les enfants qui fréquentent nos écoles durant le jour. Les annonceurs utilisent la psychologie pour les manipuler. Lorsque surprise en train d’abuser des enfants, la gardienne nie toute responsabilité. C’est la faute aux parents. Comme un pédophile qui accuserait les parents de ses victimes de ne pas avoir protégé leurs petits.  La télé construit le monde de demain au détriment de la santé et de la sécurité des jeunes. Ces derniers ont plus que jamais besoin d’une éducation qui les aide à échapper à l’emprise des abuseurs publics.   

Jacques Brodeur, conseiller en Prévention de la violence, Éducation à la Paix, Éducation aux médias, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                                                                       

Sens critique + capacité d’expression + pouvoir d’empathie = responsabilité citoyenne


Bulletin EDUPAX no 18

Avril-mai 2006

La capacité d'expression, le sens critique et l'empathie sont des compétences sous-développées chez nos enfants. Cela nuit à leur apprentissage de la responsabilité citoyenne, du vivre ensemble et à leur réussite éducative. Puisque c'est dans l'esprit des hommes que se cultive la guerre, c'est là qu’il urge de cultiver la Paix. EDUPAX propose de faire servir l’éducation aux médias à la prévention de la violence et à la culture de la Paix.

1. La Commission scolaire des Navigateurs émet un communiqué pour annoncer le début du DÉFI sans télé dans quelques-unes de ses écoles. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/Communique%20DizaineSansEcran_La%20Chanterelle.htm

 2. Le DÉFI sans écran dans le quartier Saint-Étienne de Lévis a connu un succès au-delà des espérances. Bien des citoyens ont participé à un grand rallye à travers leur quartier, indique Paule Breton, directrice de l'école primaire La Chanterelle et principale organisatrice de l'événement. Dans cette école, les élèves du 3e cycle ont abandonné le « chat », les jeux vidéo et la télé pour enfourcher leur vélo ou découvrir Amos d'Aragon. Les écoliers espéraient bien faire sauter le « télémomètre » indiquant le nombre d'heures de télé récupérées durant ces 10 jours. On voulait dépasser 5 000 heures. http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/article?AID=/20060512/CPACTUEL/60512014/1062/CPACTUEL&template=printart&print=1

3. Une école d’ Escabana, au Michigan, ferme la télé durant 10 jours. Principal Mike Smajda was horrified to learn that one of his first-grade pupils at Lemmer Elementary School had watched "The Texas Chainsaw Massacre." Smajda can't prove the R-rated slasher movie provoked this boy and his friend to kick a little girl on her head, but the November 2004 incident reinforced his commitment to an anti-violence program targeting TV violence as a major factor. It challenged students to do without TV and all other screen entertainment for 10 days, then limit themselves to just seven hours a week. The district's other schools joined in over the next year. Administrators and teachers say short-term results were striking: less aggressive behaviour and, in some cases, better standardized test scores. Officials in the School District in Michigan's rural Upper Peninsula are so enthusiastic about the program they sponsored a national conference last spring and plan another for April.  http://www.fradical.com/Michigan_kids_urged_to_kick_tv_habit.htm

4. Une première dans l’ouest de l’Île de Montréal. L’instigatrice du DÉFI de la Dizaine sans télé enseigne l’éducation physique à l’école primaire Pointe-Claire. Lise Leblanc est convaincue des bienfaits du DÉFI. «C’est un cadeau pour la vie qu’on offre aux enfants car, en les amenant à trouver des activités alternatives à celle qui les tient rivés devant l’écran, ils élargissent leurs horizons et s’ouvrent davantage aux autres, en devenant plus sensibles et empathiques. Outre la diminution de la violence physique et verbale, nous pensons accroître la pratique d’activités physiques et créatives, en plus de contribuer à resserrer les liens familiaux et à enrichir la communication. «De la fiction au réel.» http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/article%20PointeClaire%202006.html

5. Intérêt pour le DÉFI en Alsace. Trois organisations de Strasbourg étudient la possibilité d’expérimenter le DÉFI dans une école de leur localité. Les premiers contacts avec des enfants de maternelle et avec des élèves de CM 1 et CM2, l’équivalent de nos 5e et 6e année, laissent croire que le courant passe. Comme Strasbourg est la Capitale de l’Union Européenne, le DÉFI sans télé ferait son entrée en Europe par la grande porte, en avril 2007. Histoire à suivre.   

6. Fête des Mères à Washington? In May, CODEPINK transformed the park in front of the White House. The lawn became a magical space filled with families reclaiming the historical origin of Mother's Day as a time to work for peace. Cindy Sheehan, Susan Sarandon, Patch Adams, Dick Gregory and Iraqi and Iranian women added their voices and talents to this 24-hour Peace vigil. They literally put their bodies on the line to create a beautiful aerial image spelling "Mom Says NO WAR." «We cried with moms who lost their children; we prayed with Native American healers; we read letters to Laura Bush; we sang and danced and created a powerful and compassionate community. At the close of the 24 hours, we chanted "No More War, No More War".» You can see photos at the vigil here. A group of CODEPINK women decided to stay in DC for a month, taking action at Congress every day to demand an end to war. http://www.womensayenough.org/

7. Impact des médias sur l'enfant. Dès leur naissance, les jeunes sont bombardés d'images. Les jeux par ordinateur et les émissions de télé comme Sesame Street ciblent les bambins de 6 mois. L'effet négatif des médias sur le cerveau malléable des enfants est solidement documenté, mais les promoteurs de ces jeux et émissions font tout pour laisser croire qu’il reste des doutes scientifiques sur ces études. Lorsque l’industrie qui divertit les enfants est aussi responsable de préparer les bulletins de nouvelles, elle a beau jeu.   http://www2.canoe.com/cgi-bin/imprimer.cgi?id=234150

8. La prestigieuse Fondation de la Famille Kayser vient de publier une nouvelle étude sur la consommation de médias par les jeunes.  http://www.kff.org/entmedia/entmedia052406nr.cfm

 9. Pour vendre des déodorants aux ados, il faut d’abord les convaincre qu’ils sentent mauvais. Voyez comment on fera craindre à des ados vulnérables de perdre des amis à cause leur odeur ? http://www.cyberpresse.ca/article/20060418/CPACTUEL/604160445/1015/CPACTUEL

 10. Partenariat public-privé en Irak. CorpWatch released its newest annual report on Halliburton. The new report was prepared in association with Association Civil Labour in Peru, Environmental Rights Action Nigeria (members of the Friends of the Earth), Halliburton Watch and the Oil & Gas Project. The company management in Iraq and Kuwait has cheated U.S taxpayers out of millions of $ through bribery and waste. http://www.corpwatch.org/article.php?id=13552

11. Pacte entre prédateurs des industries du tabac et du cinéma. L’industrie du tabac a versé 500 000 $ à Sylvester Stallone pour faire la promotion de la cigarette dans cinq films. Le cinéma et la télévision ont été de puissants supports marketing pour l'industrie du tabac. À partir des années 60, l'utilisation de la cigarette a graduellement diminué dans les films, reflétant la baisse de la consommation et l'augmentation des critiques. Mais elle est repartie en hausse depuis la fin des années 90. Pourquoi ? Parce que, les États-Unis ayant interdit la publicité sur le tabac, la cigarette est devenue un «placement de produit» convoité dans les films. http://www.ledevoir.com/2006/05/27/110092.html

12. MySpace prétend protéger les enfants. Le site Internet MySpace lance une campagne de publicité pour prévenir les enfants des dangers du Web. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1259791.html&ref=nouvelles

13. Poupées sexy pour petites filles. A line of dolls based on the Pussycat Dolls, a real-life burlesque troupe turned pop stars famous for their sexualized lyrics and dance routines (New York Times, April 2006).  http://www.commercialfreechildhood.org/news/pussycatdolls.htm

14. Hasbro dénoncée. They're racketing up the raunch to compete in a market saturated with sexualized toys, clothing, and media targeted at kids. MCA Entertainment's highly sexualized Bratz dolls have surpassed mimic Barbie as the number one selling doll for young girls.  According to The New York Times, the dolls will mimic the group's "playfully risqué style." It's not just dolls that are being marketed here, but host of harmful messages about play, appearance, sexuality and what it means to be a young girl.                                              Tell Hasbro not to use sex to sell toys to six-year-olds

 15. Accros impuissants. Les ados qui ont une console de jeux vidéo chez eux disent vouloir réduire le temps accaparé par ce divertissement au cours de la prochaine année. Le pourront-ils ?  http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1259813.html&ref=nouvelles

 16. Youth Media Development Forum, June 4-8 2006, in Bamako, Mali. The Youth, Media, Development Forum is a forum for media professionals from Africa, Asia, Latin America and the Caribbean. The global aim of the forum is to produce more quality media projects with children, using all technologies and art forms available - television, radio, internet, print, video, music, theatre, photography, cartoons, etc. To find out more, and to register as a participant or as a speaker please visit the Youth Media Development Forum:  http://www.comminit.com/redirect.cgi?r=http://www.plan-international.org/wherewework/westafrica/youthforum/

 17. Liberté de presse au Québec. L'an dernier, une journaliste du Devoir découvrait que des écoles privées juives subventionnées par le ministère de l'Éducation enseignaient aux élèves que la Terre est le centre de l'univers et que l'Homme est une créature divine. http://voir.ca/actualite/actualite.aspx?iIDArticle=41490

 18. Émissions ciblant les bébés dénoncées. White Dot calls for BabyFirst TV to be kept out of Britain. In America this week, two advertising executives launched a round-the-clock television channel aimed at babies. At an age when their brains are just forming the ability to understand human beings, infants are now being targeted for hours of screen time. Their parents are being told that "leading experts" say it's good for them. http://www.whitedot.org/issue/iss_story.asp?slug=babyfirsttv_1

19. L’amour, sport extrême. Les quatre «s» du roman savon («sex, scandal, sin and seduction») tapissent chaque scène de la populaire série anglaise «Femme$ de footballeurs». Bien sûr, belle pub pour les Christian Lacroix, Gucci et Versace. Le Devoir.

20. Le Progrès des enfants et des jeunes au Canada 2006.  Le rapport de l’étude longitudinale du CCDS en est maintenant à sa 7e édition. Ce rapport comporte diverses rubriques: données démographiques, sécurité économique, santé. Vous pouvez également aller sur leur site et télécharger les chapitres du rapport et une foule de renseignements statistiques utiles. Deux fiches d’information et un communiqué de presse sont disponibles en français. www.ccsd.ca/francais

21. Selon le The Wall Street Journal, des stations de télé utilisent, mine de rien, des vidéos promos dans leurs bulletins de nouvelles. http://www.ledevoir.com/2006/05/01/108037.html

 22. 77 stations de télé prises en flagrant délit. Fake TV News. This multi-media report is the culmination of an intensive, 10 month investigation by CMD senior researcher Diane Farsetta and research consultant Daniel Price. The report provides the most extensive account to date of how corporate-funded video news releases (VNRs) -- fake TV news -- are routinely aired, without disclosure, as though they were independent news reports. http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary  CMD presented the report on April 6 in Washington DC. CMD also filed a formal complaint with the FCC, calling for the 77 stations caught airing fake TV news to be held accountable. Learn which TV stations were caught and watch footage of the VNRs tracked, + see how TV newscasts incorporated them in satellite media tour "interviews." http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary

23. La pub s'incruste dans nos neurones. Numérique et neuromarketing permettront de connaître intimement les consommateurs. http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3244,50-766918,0.html  

 24. Enfants calmes du Japon. Dans le cadre de ses reportages effectués dans la région d'Okinawa (où on retrouve la plus grande concentration de centenaires au monde), le Devoir a visité une école primaire. Japon - Au pays des enfants calmes

 25. Sociologue des médias, Divina Frau Meigs examine la relation à l’information de la société américaine depuis le 11 septembre 2001. Elle met notamment en perspective les tentatives d’instrumentalisation dont les journalistes et les entreprises de presse font l’objet...

http://www.humanite.fr/popup_print.php3?id_article=828936

 26. Jeu vidéo: abattre des Mexicains entrant illégalement aux États-Unis comme on tire sur des lapins; améliorer votre score en tuant une femme enceinte et ses deux enfants. C'est un nouveau jeu vidéo qui circule sur internet, au moment où un débat sur l'immigration fait rage. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1264178.html&ref=nouvelles

 27. Les médias de fiction commencent à récupérer le 11 septembre, ce traumatisme états-unien. Le Devoir a choisi un titre révélateur :« Un pur cauchemar ».

28. La pub démasquée. Depuis près de 80 ans, cette véritable institution a inspiré et meurtri des générations d'écoliers américains. Séduisante réclame publicitaire

 29. Gérez le budget de la France, un jeu. Le ministre délégué au Budget a présenté mercredi un jeu interactif sur Internet, baptisé Cyberbudget, afin que chaque Français se familiarise avec le budget de l'État. http://www2.canoe.com/cgi-bin/imprimer.cgi?id=229915

 30. Le rappeur 50 Cent encaisse des tonnes de $. Richard Martineau dénonce (enfin) la culture du proxénète. http://www.ellequebec.com/ellequebec/client/fr/Accueil/DetailNewsPrint.asp?idNews=234034

 31. En clouant des millions d'enfants au fauteuil, la télé alimente la pandémie mondiale d'obésité. On brûle plus de calories en lisant qu’en regardant la télé. Puissante machine ? http://www.petitmonde.com/iDoc/Article.asp?id=30674 

32. La Coordination Internationale pour la Décennie (CID) annonce la tenue de sa 2e édition du Salon Initiatives de Paix, organisé par la Coalition française pour la Décennie pour une culture de la Paix. www.salon-initiativesdepaix.org

33. Sauver la population du Darfour. The Rally to Stop Genocide in Darfur was held in Washington, DC, on April 30, 2006. The rally was huge gathering of people from all over the country who are committed to ending the genocide in Darfur.  The Save Darfur Coalition is committed to ending the genocide in Sudan's Darfur region by pressuring the US government and generates more media coverage of the genocide. http://www.savedarfur.org/home 

34. L’année 2005 a été pour les droits humains une année de contradictions. Certains gouvernements puissants ont fait vaciller la lueur d’espoir suscitée l’année précédente. Après cinq années de « guerre contre le terrorisme », marquées par un recul dramatique sur le plan des droits humains, un changement semble enfin s'amorcer. Tandis que les médias révélaient l’hypocrisie des gouvernements, les tribunaux rejetaient leurs arguments et les militants des droits humains contrecarraient leurs manœuvres répressives. Le déni des droits fondamentaux a toutefois détruit la vie de millions de personnes dans le monde. Tout au long de l'année, la guerre et les attaques des groupes armés ont menacé la sécurité mondiale au même titre que la faim, les maladies et les catastrophes naturelles. Quant aux libertés, elles ont été mises à mal par la répression, la discrimination et l'exclusion sociale. Le rapport annuel d’AI 2006 trace l’état du monde des droits humains à travers 150 pays et territoires, y compris le Canada.

 35. Nouveaux dossiers de l’OCPVE en ligne. 1. Facteurs personnels, scolaires et familiaux différenciant les garçons en problème de comportement au secondaire qui ont décroché ou non de l'école. 2. Services scolaires et sociaux offerts aux élèves du primaire présentant des troubles de comportement. 3. Évolution de l'engagement parental auprès des élèves en difficulté de comportement et des élèves ordinaires au début du secondaire. 4. Liaisons néfastes à l'école: victimes et intimidateurs. 5. Issues for teachers in sexual violence prevention education.3. The 2003 National School Climate Survey. The School-Related Experiences of our Nation's Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender Youth. 6. Creating Safe Schools for Lesbian and Gay Students: A Resource Guide for School Staff.  Tous ces dossiers sont affichés dans l’Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l'école (OCPVE). www.preventionviolence.ca

 36. Jeunesse J'écoute a compilé les appels reçus en 2005. Les jeunes fréquentant nos écoles vivent des drames qui les plongent dans de profondes détresses. Le Devoir. Les jeunes continuent de subir l'intimidation dans l’isolement

37. Violence au secondaire. Le Vérificateur général du Québec fait des recommandations. http://www.vgq.gouv.qc.ca/publications/Rapp_2005_1/Faits/Index.html

38. Bonne nouvelle des commissions scolaires ontariennes. The Ontario Public School Boards' Association (OPSBA) has brought together a diverse group of organizations to form an ad hoc committee on media violence to (a) explore the impact of media violence on students and classrooms, and (b) develop recommendations to appropriate levels of government directed at: (1) reducing access to violent media materials by children and youth, and (2) addressing the role of effective school programs in mitigating the impact of media violence on children and youth. http://www.fradical.com/OPSBA_ad_hoc_committee_media_violence.htm

39. Sommeil troublé. Les enseignants le savent. Chaque matin, ils font face à des classes remplies d’élèves qui bayent aux corneilles, les yeux pochés, incapables de se concentrer. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1257770.html&ref=nouvelles

40. Intimidés par courriel. De plus en plus d'enfants sont victimes de brimades infligées par des courriels. Le fait est confirmé par des psychologues oeuvrant en milieu scolaire.

http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,032006,1257347.html&ref=nouvelles

41. Un nombre record d’établissements (17 écoles et 2 CPE) ont relevé le DÉFI 2006. 6 écoles de Kamouraska, (Rivière-Ouelle, St-Gabriel-Lalemant, St-Philippe-de-Néri, St-Pacôme, Mont-Carmel et St-Denis) ; 2 écoles de la Côte-du-Sud, (St-Jean-Port-Joli et St-Eugène) ; 3 écoles et 2 CPE de St-Étienne-de-Lévis ; 2 écoles de Manawan, l’une primaire, l’autre secondaire, (Manawan est une communauté Attikamek qui vit à 90 kilomètres au Nord de St-Michel-des-Saints) ;3 écoles primaires de Pontiac (2 francophones et 1 anglophone) ;1 école de Pembroke, Ontario ; 1 école primaire de Pointe-Claire, dans l’Ouest de Montréal.     

42. Bébés pris en otage. Le Center for Commercial Free Childhood (CCFC) vous invite à son 5e Sommet annuel. Dans son Bulletin mensuel, on trouve des nouvelles sur : 1) la poursuite intentée contre Viacom et Kellogg ; 2) la commercialisation du préscolaire ; 3) le vigoureux éditorial de Susan Linn pour dénoncer «The Corporate Takeover of Babyhood». http://www.commercialfreechildhood.org/newsletter/winter2006.htm

43. Comment entretenir des doutes sur l’impact désastreux des jeux vidéo ? L'accusation portée contre les jeux vidéo est pourtant solidement documentée, mais des sceptiques s’amusent à semer le doute et s’obstinent à refuser de voir la réalité. 7 jeux vidéo sur 10 contiennent des scènes de brutalité et affectent la santé mentale de millions d’enfants et d’ados. http://www.lesoir.be/sites_sat/viedunet/societe/page_6085_436765.shtml

44. L’heure juste sur la hausse des crimes violents. Périodiquement, on entend un expert expliquer que la  criminalité diminue au Canada. On se sent rassuré. Hélas, les crimes violents continuent d’augmenter. Le dossier suivant permet de remettre les pendules à l’heure. Les crimes contre la personne commis par des jeunes augmentent. En 10 ans, selon Statistiques Canada, pendant que le nombre de procès impliquant des jeunes baissait de 20%, les jugements pour crimes violents (homicide, agression sexuelle, assaut) ont augmenté de 25%. Des données fournies par le Centre canadien de statistiques juridiques  (CCSJ) indiquent une hausse de 13% entre 1993 et 2003, avec un bond marqué en 2000. Voici la référence à archiver sans faute : http://www.fradical.com/Violent_crime_statistics_Canada.htm

45. Enfin, un télédiffuseur canadien indépendant. Naomi Klein et David Suzuki font les manchettes sur «World Television», une agence canadienne qui nous promet des nouvelles vraies, qui échappent au contrôle des grands médias, des entreprises privées et des gouvernements.  http://www.iwtnews.com/home>http://www.iwtnews.com/home

46. Progrès du côté du travail des enfants. Le travail des enfants dans ses pires formes diminue à travers la planète. L'Organisation internationale du Travail (OIT) l'annonce dans un nouveau rapport. Si l'élan mondial pour éradiquer le travail des enfants perdure, le travail des enfants dans ses pires formes pourrait être éliminé en 10 ans. Le nombre effectif d'enfants qui travaillent à travers le monde a chuté de 11 pour cent entre 2000 et 2004, 246 vs 218 millions. Qui plus est, le nombre d'enfants et de jeunes âgés de 5 à 17 ans astreints à des travaux dangereux a diminué de 26 pour cent, 126 vs 171 millions. Cette baisse est encore plus accentuée pour les plus jeunes: 33% dans la tranche d'âge 5-14 ans. http://www.crin.org/resources/infoDetail.asp?ID=8418

 47. Pour s’amuser à imiter les tueurs de l’école Columbine. An Internet-based computer game that puts players in the army boots and black trench coats of Eric Harris and Dylan Klebold as they kill Columbine High School classmates is attracting attention and sparking controversy. Called Super Columbine Massacre RPG, the game mixes cartoonist scenes with photographs of the young killers from Colorado. http://www.fradical.com/Super_Columbine_Massacre_video_game.htm

 48. Médias, source de plusieurs maladies, enjeu majeur du siècle. In North America, the great public-health challenge of the past century was basic sanitation. Doing so dramatically reduced the sickness and death from infectious disease and reshaped society and health-care delivery in the process. Now, the challenge is to take on the remaining big killers: slowly developing chronic illnesses, including cardiovascular disease, cancer and diabetes. What these chronic illnesses have in common is that their roots and evolution depend heavily on lifestyle, which in turn, is profoundly influenced by media. What we hear on the radio (satellite and otherwise), see on TV, view on the Web, shapes who we are, what we eat, where we live, how we dress, what we think and what we do. We need to recognize that media are a major public issue. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b8_television/Media%20diet.html

49. Lectures estivales recommandées par Casseurs de PUB. (1) «J'achète ! Combattre l'épidémie de surconsommation» de John de Graaf, David Wann, Thomas H. Naylor, Laure Waridel (Préface), Michel Saint-Germain (Traduction), éditions Fides, 2006, 24 euros. (2) «Effondrement, Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie», de Jared Diamond, Éditions Gallimard, 2006, 29,50 euros. (3) «L'enfant jackpot, protégeons nos enfants contre les abus de la société marchande», de Nathalie Sapena, éditions Flammarion, 2006, 18 euros. (4) «Remettre la pub à sa place», dossier de la revue Alternatives non-violentes, 1er trimestre 2006. Avec Paul Ariès, François Brune, Serge Latouche, Pierre-Jean Delahousse et François Vaillant. Commande à Alternatives non-violentes, centre 308, 82, rue Jeanne-d’Arc, 76000 Rouen. Prix : 12 euros. http://www.irnc.org/  Pour joindre Casseurs de PUB : http://www.casseursdepub.org/

50. Pontiac relève le DÉFI. «Si quelques enfants se sentent impuissants devant le DÉFI» affirme Jean-Éric Lacroix, directeur de deux écoles francophones, «c’est parce qu’ils sous-estiment leur pouvoir». «Ceux qui ont développé une dépendance trouvent le DÉFI plus difficile, c’est évident, mais les bénéfices seront d’autant plus précieux.» Comme des athlètes qui se préparent aux Jeux Olympiques, les enfants de Pontiac ont fait des exercices pour se préparer mentalement, pour consolider leur confiance, pour planifier leurs 10 jours. Les parents de trois écoles (dont une anglophone) ont eu l’occasion de participer à une conférence où des conseils leur ont été prodigués. La mobilisation des parents est l’ingrédient synergique du DÉFI qui assure le succès du DÉFI. Les parents nord-américains consacrent 38 minutes par semaine à converser avec leur enfant, alors que le petit écran accapare l’attention de ce dernier durant plus de 25 heures. Parmi les effets escomptés, la communication relationnelle. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/pontiac_2006.pdf

51. Tommy Hilfiger était invité à l'émission d'Oprah Winfrey. Cette dernière lui demanda si les propos suivants qu'on l'accusait d'avoir tenus étaient vrais : "Si j'avais su que des Afro-Américains, des Arabes, des Hispaniques, des Italiens, des Juifs et des Asiatiques allaient porter mes vêtements, je ne LES AURAIS JAMAIS FAIT AUSSI BEAUX. J'aimerais que ces gens NE PORTENT PAS mes vêtements car ils sont faits pour la classe supérieure blanche". Sa réponse fut un simple "Oui". Oprah lui demanda alors de quitter le plateau. N’achetons pas notre prochain t-shirt ou parfum chez Tommy Hilfiger. Donnons-lui ce qu'il souhaite. Ne lui donnons plus notre argent. Boycottons tous ses produits. Et surtout, faites un copier-coller de ce message et faites-le parvenir à tous vos contacts. Merci de lutter contre le racisme!

52. À l’école Jeanne-de-Chantal, à St-Eugène, les élèves ont comparé les heures consacrées au petit écran avant et après le DÉFI : 81 338 contre 16 596. Que se passe-t-il lorsque 125 enfants enlèvent 64 742 heures à cette petite gardienne abusive? C’est ce que nous saurons dans le Bulletin EDUPAX no 19 qui sera publié à la fin de juin. À bientôt !    

53. À 11 ans, il se pend en regardant le film The Patriot. La coroner Catherine Rudel-Tessier relance le débat sur les scènes de violence diffusées à la télévision.  Elle s’interroge sur l’autoréglementation canadienne en matière de téléviolence. http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/04/12/106607.html

54. Attacher votre poupon au petit écran ? Pendant que des parents manquent de temps pour jouer avec leur bébé, d’autres cherchent le moyen de les asseoir devant la télé.

http://www.cyberpresse.ca/article/20060529/CPACTUEL/60529021/1062/CPACTUEL

55. Lors de notre passage à l’école de St-Jean-Port-Joli, nous avons rencontré tous les groupes pour échanger avec les enfants sur leur expérience du DÉFI de la Dizaine sans télé. Les élèves de première année de la classe de Marilyn ont souhaité que leurs deux toutous se fassent photographier avec Noisette. Bravo à tous ces élèves et à leurs profs qui les ont motivé. http://www.edupax.org/Assets/images/photos/photo4.html

La télé est une institution qui vend des auditoires à ses clients. Elle laisse ces derniers utiliser les dernières découvertes en psychologie et en neurologie pour atteindre leurs proies, des enfants. Pour les attirer, elle se fait passer pour une gardienne d’enfants. En utilisant la violence pour capter leur attention et les inquiéter, les médias réduisent le pouvoir d’empathie des jeunes, colorant ainsi les relations qu’ils établissent avec leurs pairs. Les jeunes ont besoin d’une éducation aux médias libre de l’influence des …médias. C’est à cette éducation libérée qu’EDUPAX veut contribuer. 

Jacques Brodeur, conseiller en Prévention de la violence, Éducation à la Paix, Éducation aux médias                                                                                               Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                                                                         


Bulletin EDUPAX no 19

Juin 2006

La capacité d'expression, le sens critique et le pouvoir d'empathie souffrent de sous-développement chez les enfants d’aujourd’hui. Cela nuit à leur apprentissage de la responsabilité citoyenne, à la découverte du vivre ensemble et à leur réussite éducative. Puisque c'est dans l'esprit des jeunes que se cultive la guerre, c’est là que nous voulons y cultiver la Paix. EDUPAX propose de faire servir l’éducation aux médias à la prévention de la violence et à la culture de la Paix.

1. Rappeurs rapaces. Notre manchette du mois traite de la propagande haineuse contre les femmes pour aider des petits rappeurs à se faire un nom et s’attirer une clientèle. «God bless the topless, écarte-toi les fesses, si t'es une bonne chienne, ma slaquer ta laisse.» Dans une lettre à La Presse, la sexologue Jocelyne Robert dénonce la misogynie dans la chanson. L’utilisation de l’article développera le sens critique des élèves du secondaire à coup sûr.  http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b2_chansons/Propagande%20haineuse%20en%20musique.htm

2. L'âge du consentement aux relations sexuelles. Hypocrisie conservatrice ou protection des enfants. La société doit-elle laisser aller ou resserrer la protection des enfants. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/1_articles/Age%20du%20consentement.htm   

3. Face aux abuseurs d’enfants soigneusement embusqués derrière le petit écran, voici 10 conseils au Gouvernement familial. Utilisation suggérée. 1) Téléchargez, imprimez et placez à la vue de vos enfants durant 3 jours. 2) Demandez leur de lire ces conseils et de les commenter lors d’une séance extraordinaire du Parlement familial, un repas que vous consacrerez à ce seul sujet. 3) Écoutez, discutez, notez les amendements et votez les un à un. 4) Corriger le texte, intégrez les modifications adoptées et appliquez le règlement durant un mois. 5) Récoltez les fruits et notez les au fur et à mesure. 6) Envoyez vos commentaires.    http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/6_famille/Conseils%20aux%20parents%20Juin%202006.htm  

4. Invasion de domicile par des prédateurs. On se méfie à juste titre des moisissures dans nos systèmes d’aération ou des pesticides cachés dans nos pelouses, il est temps de repérer un autre type de parasites. Ralph Nader, fondateur du mouvement de protection des automobilistes des années 60, nous offre son livre: «Children First: A Parent’s Guide to Corporate Predators». Commercial media use violence, sex, crassness, and nihilism in television, cable, movies, radio, video games and music. These are the motivations that drive the marketing of Doom, Quake, Basketball Diaries, Marilyn Mansons, Mortal Kombat, Jerry Springers, Howard Sterns, South Parks, etc. Behind every one of these, corporate executives cynically draw their large compensation packages. Commercial rewards give rise to this culture. How can we produce a culture that nourishes—not harms—teenagers. Get a copy of the book. 202- 296-2787.

5. Étude du S-G des Nations Unies sur la violence contre les enfants. Après bientôt deux ans de travaux autour de cette Étude, on approche de la fin de la première phase, sa présentation à l’Assemblée générale de l’ONU. Loin de marquer la fin du travail, ceci en représente le début. Il est maintenant essentiel que des mécanismes robustes et efficaces soient mis en place pour assurer le suivi efficace de l’Étude. Le professeur Paulo Sérgio Pinheiro fait remarquer que son contact direct avec de nombreux enfants et jeunes durant l’Étude, en particulier lors des consultations régionales, lui ont conféré une lourde responsabilité, à savoir veiller à ce que son rapport ne prenne pas la poussière et ne vienne pas ainsi intensifier le sentiment de frustration et de cynisme ressenti par les enfants en ce qui concerne le véritable engagement des adultes en faveur de la réalisation de leurs droits. http://www.crin.org/docs/CRIN_19_French_4.pdf

6. Le scandale du siècle. « Remotely Controlled ». The figures are frightening: Children spend an average of 4 hours a day watching TV. Television has become our obsession: it is our main source of common experience; it affects the way we think and act and, according to psychologist and broadcaster Dr Aric Sigman, its hold over our lives is so significant that TV has greater influence over children than parents do. Dr Sigman reveals for the first time the alarming reality of what TV is actually doing to us physically, emotionally, intellectually and socially. He provides evidence as to how television contributes to the rising global obesity rate by actually slowing our metabolic rate; stunts our children’s brain development; and is responsible for over half of all rapes and murders in the industrialised world. We can re-establish control away from the remote control. Exposure to greenery can counter the harmful effects of the screen and replacing TV time with family and friends will lead to happier, fuller and healthier lives. http://www.randomhouse.co.uk/minisites/RemotelyControlled/

7. Machines distributrices solidement enracinées. A pair of proposals that would have regulated school vending machines in Colorado and Illinois were defeated in April, meaning high-calorie snacks and cheap drinks will continue to be sold on school grounds in those states. http://www.heartland.org

8. Un son pour initiés ados. Détournée par un adolescent, une alarme à très haute fréquence, inaudible pour les adultes, se répand partout comme une traînée de poudre. http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/06/17/111896.html

9. Médias français en crise. Depuis plusieurs semaines, une série d'affaires secouent les médias français, tant privés que publics, soulevant la question de leur indépendance rédactionnelle. Dans les médias privés, la baisse de diffusion de plusieurs titres, certains très prestigieux, accroît l'influence du propriétaire endetté. Dans ces conditions, l'actualité de la Coupe du monde de soccer est savamment utilisée pour contourner les esprits critiques. http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2006-06-19-Medias-francais

10. Guérir de la dépendance aux jeux vidéo. Voici une clinique qui servira à désintoxiquer les accros européens. Pourquoi alors nos médias nous présentent-ils des entrevues avec des jeunes qui passent la nuit debout pour jouer et qui jurent que ça les aide à se défouler sainement ? Pourquoi alors faudrait-il se faire désintoxiquer ? On avait des cliniques pour se débarrasser de l’alcool, du tabac, du jeu, de la drogue, pour guérir les hommes violents.  http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2006/06/20060614-150139.html

 11. Crimes de guerre, offensive contre la Paix. « Il est interdit d'utiliser la famine contre les civils comme méthode de guerre (...). Il est interdit d'attaquer, de détruire, d'enlever ou de mettre hors d'usage des biens indispensables à la survie de la population civile. » Les   implications de l'article 54 du Protocole additionnel aux conventions de Genève sont claires : le bombardement des centrales électriques à Gaza par l'armée israélienne, le blocus des populations civiles et les punitions collectives contre elles constituent des crimes de guerre.
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2006-06-30-Palestine

 12. Pub accessible aux enfants. Voici une pub qui vise les jeunes adultes. Comment protégera-t-on les enfants qui y seront exposés ? Les prédateurs s’en inquiètent-ils ? Dommage collatéral. http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2006/06/20060613-080500.html

13. Victoire ! Prédateur forcé de reculer. Hasbro annonce le retrait de ses poupées Pussycat, des répliques de poupounes qui font métier d’amuser les hommes en manque de sexe.  Victoire pour les enfants. Bravo à CCFC et DAD et à ceux et celles qui ont protesté par courriel. http://www.commercialfreechildhood.org/pressreleases/pussycatdollsshelved.htm

14. Atrophie du centre de contrôle des impulsions. Un chercheur japonais voulait trouver des fonds chez les producteurs de jeux vidéo. Sa découverte lui a plutôt attiré les foudres de cette industrie car elle confirme que les jeux entraînent le retard du développement de la partie du cerveau où le jeune humain prendra des décisions morales sa vie durant. La rage au volant et les bébés secoués ne relèvent pas du hasard. Tous les ados devraient lire l’article et en discuter. Belle occasion pour les profs d’anglais de faire d’une pierre trois coups. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b4_jeux_video/Video%20Game%20Use.html   

 15. Éducation physique, nouvel atelier pour les profs. Le recours à l’utilisation de la compétition est courant en éducation physique. À première vue, elle incite à la pratique de l’activité physique. Or, pour plusieurs enfants et ados, c’est le contraire. La compétition nuit à court, moyen et long terme. Les activités de coopération ont un effet beaucoup plus efficace sur les apprentissages. L’atelier permet de se familiariser avec une approche pédagogique qui favorise la performance, celle des élèves très performants comme celle des moins performants. Lorsque l’enseignant décide de recourir à la compétition pour motiver ses élèves, il a intérêt à appliquer des mesures strictes pour en atténuer les effets pervers. Lesquelles ?

http://www.edupax.org/Assets/divers/programme/ateliers/Education_physique_et_competition.htm

16. Taxage, passeport du crime, règne de terreur. L’intimidation à l’école est un problème souvent passé sous silence, entre autres à cause de la peur que ressentent les victimes à l’idée de dévoiler la situation. Quand on est adolescent, dénoncer ses pairs n’est pas toujours chose facile. Pourtant, on doit rompre ce silence pour protéger les victimes et pour que tous comprennent que le taxage, c’est un crime sérieux passible de peines sévères au niveau légal. Vidéo produite par la Société de criminologie du Québec. Une jeune fille, après avoir enduré en silence, dénoncera ses agresseurs, qui seront arrêtés puis condamnés. Coût, 39$. http://video.telequebec.tv/catalogue/affiche_info_serie.asp?codeserie=371

17. Des émissions pour éduquer bébé ? BabyFirstTV promotes its programming as "an educational tool that provides a positive learning environment" and as "specifically designed to enhance developmental skills in areas such as creative thinking, math, sensory skills, language, social skills and creative play."  BabyFirstTV also claims that it "helps inform parents about the educational value of each segment" of programming.  For instance, the Thinking Journey series "engages children in identifying patterns of thinking and developing creative ways of viewing the world." CCFC disagree strongly. There is no evidence that screen media is beneficial for children under two--and placing babies in front of screens takes them away from activities that really do promote healthy development.  BabyFirstTV’s   programming is not educational for babies.  It's clever marketing, but it's just not true.   Please urge the FTC to investigate CCFC's baby video complaint.

18. Zéros ajoutés au budget militaire. President Bush would get $50 billion for military operations in Iraq and Afghanistan for the first few months of next year. "We did the best we could with the money we had to work with," said Rep. John Murtha of Pennsylvania, the top Democrat on the subcommittee. If approved, the House bill would push total war-related dollars since 2001 toward a staggering half-trillion dollars. (50,000,000,000$) http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/8_pacifisme/House%20panel%20approves%20more%20for%20wars.html

19. Dépenses militaires mondiales : 1118 milliards. Rapport SIPRI 2006, Chapitre 8. Dépenses totales en 2005 : 1118 milliards $. C’est 2.5% PNB mondial, $173 par tête, une hausse de 3,4% pour l’année, de 34% en 10 ans. Les États-Unis sont responsables de 80% de la hausse de 2005, ses dépenses militaires comptent pour la moitié du total mondial. Un nombre décroissant de pays sont responsables d’une portion croissante des dépenses: 15 pays assument 84% du total. Les Etats-Unis ont dépensé 48% du total mondial. De qui ont-ils acheté tout ça ? http://yearbook2006.sipri.org/chap8 

20. Les psychiatres refusent massivement de collaborer aux interrogatoires. Pentagon officials said that they would try to use only psychologists, and not psychiatrists, to help interrogators devise strategies to get information from detainees at places like Guantánamo Bay, Cuba. The new policy follows by two weeks an overwhelming vote by the American Psychiatric Association discouraging its members from participating in those efforts. This is a recognition of differing positions taken by their respective groups. http://www.nytimes.com/2006/06/07/washington/07detain.html

21. Puces-espionnes de votre vie privée. L'identification par radiofréquence se prépare à remplacer le traditionnel code-barre. Vos passions maladives et votre vulnérabilité, vos préférences commerciales et vos déplacements dans un centre commercial sont calculés au centimètre près. Il pourrait en être de même du contenu de votre frigo, de votre bibliothèque ou de votre garde-robe dont l'inventaire sera bientôt fait à distance, avec une précision chirurgicale. Voici l'identification par radiofréquence (IRF). http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/06/05/110895.html

22. Contrôle de la presse. Voici un site où vous trouverez qui possède quoi dans la jungle des médias nord-américains. Utile pour comprendre qui nous fait croire quoi. Qui choisit ce qui mérite d’être porté à notre attention ? http://www.cjr.org/owners/index.asp

23. Rappeurs et compagnies de disques, complices de misogynie. L’un tient la poche, l’autre la remplit. Qualifier les femmes de chiennes, ce n'est ni banal ni drôle. C'est de la propagande sexiste qui devrait être interdite. http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/06/17/111849.html

24. La glorification du proxénète par l’industrie du disque.  Even before rap group Three 6 Mafia's stupefying Oscar win this year for best song for the film "Hustle & Flow," pimps have been making the climb from subterranean purveyors of human flesh to celebrated pop culture figures. Today, everything can be "pimped." Ms. Valerie Smith, a Toronto activist, puts most of the blame on the ownership and senior managers of record and entertainment companies. «Snoop Dogg would just be a loser whining away in his garage if he hadn't been signed to major record companies.»   http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b2_chansons/From%20entertainment%20to%20clothes.html

25. Information manipulée. Senior researcher Diane Farsetta was interviewed about the Fake TV News report that she co-wrote and researched with Dan Price. "The Quincy Dump" is focused on the problem of media consolidation in Quincy, Illinois, which Husar says is "one of nine communities in the country where one company is allowed to own television, radio and the only newspaper in the same market. It is because of this cross ownership that so much Quincy media news goes unreported and Quincy media ethics go unchecked."
http://www.prwatch.org/node/4834

 26. Les amateurs de soccer voulaient de la chair fraîche. En juin 2005, un rapport du Conseil de l'Europe estimait qu’entre 30 000 et 60 000  prostituées supplémentaires seraient nécessaires pour répondre à la demande en Allemagne. Dans les 12 villes où ont eu lieu les matchs de la Coupe du Monde, on a créé des bordels temporaires, des «cabanes du sexe». «Le football et le sexe vont de pair», déclare l'avocat du mégabordel de 3000 m2, Artemis, pouvant accueillir 650 clients près du principal stade de la Coupe du monde à Berlin. Le prostitueur paie 70 euros et les prostituées 50. Le scandale a obligé l'État fédéral allemand à retirer une brochure donnant des conseils à de jeunes Ukrainiennes «désireuses d'exercer la prostitution» en Allemagne. Depuis la légalisation du proxénétisme en Allemagne, l'industrie du sexe est passée de 200 000 en 1998 à 400 000 en 2006. Un quart de million de + en 6 ans. Les ¾ sont d'origine étrangère, victimes d'une traite «légale» ou illégale. Et dire que le Bloc Québécois recommande la légalisation de la prostitution au Canada ??? http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/06/06/110913.html

27. Destruction de preuves par l’industrie du tabac. A judge found that a tobacco company's "document retention policy," under  which sensitive documents were shredded, had been developed "in furtherance of the commission of a fraud." The policy was designed so that the company could shred potentially damaging documents. The case before the tribunal will hear argument on whether BAT should bear part of the compensation costs of a lung cancer victim who was a smoker and was exposed to asbestos. BAT has been directed to produce relevant documents within two weeks for a trial that commences on June 26.  http://www.smh.com.au/news/national/judge-tells-tobacco-giant-to-hand-over-documents/2006/05/30/1148956346933.html

28. Treize heures par semaine avec des jeux vidéo violents. Every week, the average child spends 9 hours playing games. Boys spend 13 hours a week playing these games.   
Ninth Annual Mediawise Video Game Report Card.

29. Classification des jeux vidéo gérée par des prédateurs. Most video games contain acts of violence. 64% of games rated for «Everyone», 98% of games rated for «Teens». Content and Ratings of Teen-Rated Video Games

30. La classification des jeux vidéo, une stratégie habile pour protéger l’industrie contre les blâmes et transférer la responsabilité aux parents. Pre-teens and teens are playing mature rated games in large numbers. M-Rated Games may be suitable for persons aged 17 and older and may contain sexual themes, more intense violence and/or strong language. 87% of pre-teen and teenage boys play M-rated games.  78% of pre-teen and teenage boys listed an M-rated game among their favorites. National Institute of Media and the Family.

31. Protection des jeunes pratiquement nulle. Pre-teens and teens have little or no difficulty accessing «Mature» rated games. A study from the U.S. Federal Trade Commission found that teens were able to purchase M-rated games 69% of the time. A study conducted in Wisconsin, Minnesota, Maryland, and Florida found boys’ ages 7-14 were able to buy «Mature» rated games, which are some of the best selling titles. In October 2004, «Grand Theft Auto: San Andreas» (rated M) sold more copies in America than any other video game. It is expected to sell 15 million copies. «Mortal Kombat: Deception», another M-Rated Game, was ranked third. Federal Trade Commission Study 

32. Les jeux vidéo augmentent l’agressivité. Experts found that exposure to violent video games increases aggressive thoughts, feelings, and behaviours. It also increases physiological arousal and decreases helping behavior. When the amount of time children spent watching TV and playing video games was reduced to less than 7 hours a week, verbal aggression decreased by 50% and physical aggression decreased by 40%. Teens who play video games 4 or more hours a day were more likely to be aggressive than teens who played less. A Study from Iowa State University

33. Résultats obtenus en labo et hors labo. « Video Games and Aggressive Thoughts, Feelings, and Behavior in the Laboratory and in Life ». Anderson, Craig A. and Karen E. Dill. Journal of Personality and Social Psychology. Click Here to See the Study

34. Jeux vidéo et performance scolaire. "The Effects of Violent Video Game Habits on Adolescent Hostility, Aggressive Behaviors, and School Performance". Gentile, Douglas A., et al. Journal of Adolescence. Click Here to See the Study

35. Jeux vidéo et troubles de l’opposition. "Effects of Violent Video Games on Aggressive Behavior, Aggressive, Cognition, Aggressive Affect, Physiological Arousal, and Prosocial Behavior". Craig Anderson and Brad Bushman, Psychological Science.
Click Here to See the Study

36. The International Peace Research Association Conference at the University of Calgary June 29 to July 3 is shaping up to be an outstanding event.  Educators in Canada will meet with at least 100 internationally well known Peace researchers.  http://www.ipra2006.com

37. La voix du maître. Donations tie drug firms and nonprofits. The American Diabetes Association, a leading patient health group, privately enlisted an Eli Lilly & Co. executive to chart its growth strategy and write its slogan. The National Alliance on Mental Illness, an outspoken patient advocate, lobbies for treatment programs that also benefit its drug-company donors. Although patients seldom know it, many patient groups and drug companies maintain close, multimillion-dollar relationships while disclosing limited or no details about the ties. In some cases, companies have "loaned" the services of their executives to advise or even lead patient groups. The groups rarely disclose such ties when commenting or lobbying. http://www.philly.com/mld/inquirer/14687073.htm

38. Captifs de l’autobus scolaire. The Washington Post reported recently that a new company, BusRadio, plans to put radios with advertising on school buses. Every hour of programming will contain 8 minutes of ads. The ads will target children as young as 5. In September 2006, BusRadio wants to run its first pilot project in Massachusetts. They think big. In September 2007, they plan to compel 1 million children to listen to ads when they ride school buses. You can help create a lot of static for Bus Radio. Let's stop the salesmen before they board the bus. http://www.democracyinaction.org/dia/organizationsORG/commercialalert/campaign.jsp?campaign_KEY=4002

39. Un militaire refuse d’obéir aux ordres. "I refuse to be silent any longer. I refuse to be party to an illegal and immoral war against people who did nothing to deserve our aggression. My oath of office is to protect and defend America's laws and its people. By refusing unlawful orders for an illegal war, I fulfill that oath today." - U.S. Army First Lt. Ehren Watada.  http://www.thenation.com/doc/20060626/brecherwebvideo

40. Pétition pour un militaire pacifiste. In a remarkable protest from inside the ranks of the military, First Lieut. Ehren Watada has become the Army's first commissioned officer to publicly refuse orders to fight in Iraq on grounds that the war is illegal. The 28-year-old announced his decision not to obey orders to deploy to Iraq in a video press conference June 7, saying, "My participation would make me party to war crimes."
http://thankyoult.live.radicaldesigns.org/index.php?option=com_wrapper&Itemid=35

41. Fermer Guantanamo. Undeterred by inclement weather, more than 60 people marched in a solemn procession from the United Nations to the US mission to the United Nations.  Carrying signs that read Shut Down Guantanamo, the group marked the United Nations Day for the Victims of Torture.  www.witnesstorture.org

42. Irak, la guerre la + meurtrière pour les journalistes. The Iraq war "is now the deadliest war for reporters in the past century," reports Editor and Publisher. Seventy-one journalists and 26 media support staff have been killed in Iraq since 2003. That compares to 69 journalists killed in World War II, 63 in Vietnam and 17 in Korea. In addition, at least 42 journalists have been kidnapped in Iraq, according to Reporters Without Borders. As the New York Times notes, "it is Iraqi journalists who have been most at risk. Just this month, three Iraqi reporters were killed in a two-week period." The news comes as CBS reports that two of its crew members were killed in Iraq. Cameraman Paul Douglas and soundman James Brolan are believed to be "the first embedded journalists to die since 2003."   http://www.editorandpublisher.com/eandp/news/article_display.jsp?vnu_content_id=1002577061
 
43. Pouvoir obscur, un dossier éclairant de PBS. «The Dark Side». PBS has aired a show on the war between the intelligence community and Dick Cheney. You can also pull up most of it online. Amid revelations about faulty prewar intelligence and a scandal surrounding the indictment of the presidential adviser, FRONTLINE goes behind the headlines to investigate the internal war that was waged between the intelligence community and Richard Bruce Cheney, the most powerful vice president in the nation's history. Cheney warned the public that the government would have to operate on the "dark side." FRONTLINE tells the story of the vice president's role as the chief architect of the war on terror, and his battle with Director of Central Intelligence George Tenet for control of the "dark side." http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/darkside/view/

44. Communication stratégique au Pentagone. The Pentagon's new "strategic communications roadmap" will soon be approved, according to U.S. News and World Report. The plan seeks to "create a culture" that sees strategic communications as "not just public affairs, information operations or psychological operations, legislative affairs or public diplomacy, but ... the totality of that that you have to work to be effective," explained Lt. Gen. Gene Renuart of the Joint Staff. The Pentagon has already established a Strategic Communications secretariat, to "research important or contentious issues, such as the recent Dubai ports debate"; a Strategic Communications Integration Group "will decide how to handle those issues." http://www.usnews.com/usnews/news/articles/060529/29propaganda.htm
 
45. Enquête sur la fabrication de nouvelles. CMD Report "Fake TV News" triggers FCC investigation. Bloomberg reports that, in direct response to CMD's groundbreaking exposé 'Fake TV News,' the "Federal Communications Commission Chairman Kevin Martin ordered a probe of dozens of television stations. The April report by the non-profit Center for Media and Democracy found at least 77 stations, including 23 affiliates of Walt Disney Co.'s ABC network and seven Sinclair Broadcast Group Inc. stations, ignored an FCC warning to disclose sponsors. The maximum fine for each violation is $32,500, rising to $325,000 for multiple infractions, said FCC spokesman Clyde Ensslin. The FCC could cause stations to put disclosures in place that make clearer the corporate role in local news. http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=10000103&sid=aIeR2Prf88nE&refer=us
 
46. Ann Coulter's PR Formula. Hate Speech +  Media Coverage = Best-Seller.
David Carr examines Ann Coulter's simple PR formula for marketing her best-selling books: vile hate speech echoed in the mainstream media. In her five books Ann Coulter has "suggested wistfully that Timothy McVeigh should have parked his truck in front of the New York Times, joked that a Supreme Court justice should be poisoned, and said that America should invade Muslim countries and kill their   leaders." Bob Wietrak of Barnes & Noble observes Ann Coulter's "fan base is phenomenal and she is in the media constantly. When she is in the media, it creates more media coverage. And every single day, the book sells more." TV loves Ann Coulter Carr concludes because "seeing hate-speech pop out of a blonde who knows her way around a black cocktail dress makes for compelling viewing. ... You can  accuse her of cynicism all you want, but the fact that she is one of the leading political writers of our age says something about the rest of us." http://www.nytimes.com/2006/06/12/business/media/12carr.html

47. Les émissions pour enfants, 30 ans plus tard. 30 years after researchers found that Saturday morning cartoons were more violent than prime-time TV shows, a study released Thursday argued that little had changed. The report from the Parents Television Council, called ''Wolves in Sheep's Clothing,'' found that children's shows were still more violent than adult shows. Brownback has introduced a bill that would allocate $90 million over five years to measure the effect that television has on children. His interest dates 20 years to his days in Kansas politics, when he met John P. Murray, a professor of developmental psychology at Kansas State University. Murray is on the forefront of scientific efforts to use brain imaging to show the neurological impact of viewing violence. http://www.commercialfreechildhood.org/news/tvviolencestillabounds.htm

48. All cell phone numbers in the U.S. will soon be released to telemarketing companies. You will start to receive sale calls and you will be charged for these calls. To prevent this, call the following number from your cell phone: 888-382-1222. It is the National DO NOT CALL LIST. It will only take a minute of your time to block your number for five (5) years.

49. Votre compagnie de téléphone facture des frais lorsque vous demandez un numéro de téléphone au 411. Pour obtenir ce service gratuitement, composez le 1-800-373-3411. Ça fonctionne pour les téléphones résidentiels et les cellulaires.

Les premiers clients de la télé, ce sont les annonceurs à qui elle vend des auditoires, nous. Elle laisse ces derniers utiliser les dernières découvertes en psychologie et en neurologie pour abuser des enfants. Pour les attirer, elle se déguise en gardienne. En utilisant la violence pour capter leur attention et les inquiéter, les médias réduisent le pouvoir d’empathie des jeunes, colorant ainsi le monde de demain. Les jeunes ont besoin d’une éducation qui les aide à se libérer de l’emprise des médias.   

Jacques Brodeur, conseiller en Prévention de la violence, Éducation à la Paix, Éducation aux médias, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                                                                                         

Bulletin EDUPAX no 17

Mars 2006

Mars, c’est le nom du dieu de la guerre. La capacité d'expression, le sens critique et l'empathie sont des compétences sous-développées chez nos enfants. Cela nuit à leur apprentissage de la responsabilité citoyenne et à la réussite éducative. Puisque c'est dans l'esprit des hommes que se cultive la guerre, c'est là que nous avons choisi de cultiver la Paix. EDUPAX propose de faire servir l’éducation aux médias à la prévention de la violence et à la culture de la Paix.

1. Les médias affectent aussi les filles. Ils incitent les fillettes du primaire à des tenues vestimentaires hypersexualisées. Peut-on se demander pour plaire à qui ? Ils poussent des adolescentes à se comporter de façon exhibitionniste. Pour plaire à qui ? Cette influence a piqué la curiosité du Magazine Parents Ados. Après avoir analysé l’influence de Jackass sur les garçons, il y a quelques mois, la revue vient de publier 2 articles sur la culture médiatique qui marque profondément les fillettes et les jeunes femmes de nos sociétés occidentales. http://www.edupax.org/surveiller.html

2. Vous refusez de soutenir les proxénètes ? Pour certaines personnes, c’est la preuve que vous êtes "putophobe". http://sisyphe.org/breve.php3?id_breve=568

3. Guy Lapointe enseigne l’anglais langue seconde au secondaire. Il a visionné avec ses 4 groupes d’élèves de 5e secondaire la vidéo «Hijacking Catastrophe» produite par la prestigieuse Media Education Foundation. Puis il leur a distribué un questionnaire. Chaque élève a ainsi pu développer son expression écrite tout en acquérant une meilleure compréhension de la géopolitique mondiale et du phénomène de récupération des évènements du 9 septembre 2001. http://www.hijackingcatastrophe.org/

4. Décision historique à l’ONU. Amnistie Internationale nous informe que le 15 mars, l’Assemblée générale des Nations unies a voté en faveur de la création du Conseil des droits de l’homme. Ce faisant, les États membres des Nations unies ont fait un pas historique en direction d’un renforcement des dispositions des Nations unies en matière de protection des droits humains. Le gouvernement américain a décidé de voter contre cette résolution. Cependant, les résultats du vote –170 États se sont prononcés en faveur de la création du Conseil, quatre contre (les États-Unis, les Îles Marshall, Israël et les Palaos), et trois (la Biélorussie, l’Iran et le Vénézuéla) se sont abstenus – illustrent de façon éclatante le fort soutien dont bénéficie le nouvel organe des Nations unies.

5. Le Premier Ministre Stephen Harper assassiné ? A new top-selling video game kicks off with a bang with the assassination of the Canadian prime minister, sparking continental turmoil that only an elite group of soldiers can undo. The kicker ? The fatal shots are fired as the prime minister meets the Mexican and U.S. presidents at a summit in Mexico -- where Mr. Harper wraps up a meeting with U.S. President George W. Bush and Mexican President Vicente Fox today. Hailed as the best of its kind, the game has sold almost 50,000 units across Canada since its March 9 release. Source: National Post March 2006

6. Jeux vidéo et décrochage. Les jeux vidéo comportent des risques connus, d’autres moins connus. Des milliers d’adultes se rassurent en se disant que pendant ce temps, ils ne courent pas les rues. En poussant au décrochage, les dommages coûteront cher à la société. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,032006,1256150.html

7. La Paix requiert plus de courage que de puissance militaire. Voici une vidéo émouvante qui peut servir à ouvrir nos yeux et ceux de nos élèves, collègues et amis. À vous de juger. Suggestion pédagogique: visionner en classe puis inviter les élèves à exprimer leurs propres opinions et sentiments, verbalement puis par écrit. Après le visionnement, le site nous offre de regarder plusieurs autres diaporamas tout aussi éducatifs. Bon voyage. http://www.peacetakescourage.com/bravery.html

8. OCPVE. L’Observatoire pour la prévention de la violence à l’école nous offres ses nouvelles en ligne. 1. Boîte à outils : l'intimidation (Programme affilié à la GRC). 2. Prévenir les violences à l'école: Quelle place pour les pratiques d'enseignement ? 3. Students' Perceptions of the School Climate : Implications for School Safety. Journal of School Violence (résumé). (www.preventionviolence.ca)

9. The United Nations began celebrating International Women’s Day in 1975. In December 1977, the General Assembly adopted a Resolution proclaiming a UN Day for Women's Rights and International Peace to be observed on any day of the year by Member States, in accordance with their historical and national traditions. In adopting its Resolution, the General Assembly recognised the role of women in peace efforts and development and urged an end to discrimination and an increase of support for women’s full and equal participation. The theme of this year’s International Women’s Day is "the role of women in decision-making", as referred to by the Beijing Declaration. There are now 11 women Heads of State or Government. 3 countries - Chile, Spain and Sweden - now have gender parity in Government." http://www.un.org/french/events/women/iwd/2006/#menu

10. Les lobbyistes de l’industrie militaire. "Lobbyists from the fledgling commercial space industry are besieging Capitol Hill, hoping to persuade the government to hand out contracts to help put the U.S. military into orbit," reports John Lasker. The main "talking point" for the 50 to 75 lobbyists is "how the private sector can help the U.S. military build space-based weapons a lot faster and with a lot less of taxpayers' money." The Defense Department's report Joint Vision 2020 advocates for "Full Spectrum Dominance," or overwhelming power on land, sea, air and space. Bruce Gagnon, the director of the Global Network Against Weapons and Nuclear Power in Space and an Air Force veteran, criticizes these plans. He's been secretly monitored by NASA and the U.S. Air Force, according to court documents uncovered by the American Civil Liberties Union. http://www.wired.com/news/technology/0,70303-0.html

11. Hypersexualisation, érotisation et pornographie chez les jeunes. Les codes pornographiques et l'air du temps apprennent aux jeunes femmes et aux fillettes que leur corps doit nécessairement être transformé, mis en valeur, sexualisé, pour plaire et séduire, sinon leur valeur est faible ou nulle. Pourtant, les adultes qui abhorrent les pédophiles donnent à voir leurs enfants comme des objets sexuels. Les enfants érotisés, qui risquent de devenir des enfants consommables, des enfants marchandises sexuelles, sont également des consommateurs de pornographie. http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2268

12. Un nombre record d’écoles (16) relèveront le DÉFI sans télé en 2006. Sur la ligne de départ, on note la présence de 6 écoles de Kamouraska, (Rivière-Ouelle, St-Gabriel-Lalemant, St-Philippe-de-Néri, St-Pacôme, Mont-Carmel et St-Denis) 2 écoles de la Côte-du-Sud (St-Jean-Port-Joli et St-Eugène), 3 écoles et 2 CPE de St-Étienne-de-Lauzon, 2 écoles de Manawan, l’une primaire, l’autre secondaire, (Manawan est une communauté Attikamek qui vit à 90 kilomètres au nord de St-Michel-des-Saints), 3 écoles primaires de Pontiac, (2 francophones et 1 anglophone), 1 école de Pembroke, Ontario, 1 école primaire de Pointe-Claire, dans l’Ouest de Montréal. Tous ces élèves préparent leur liste d’activités alternatives http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/suggestions.html   Ils compléteront ensuite leur grille horaire personnelle des 10 jours. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/grille.html

13. Bébés pris en otage. Le Center for Commercial Free Childhood (CCFC) nous invite à son 5e Sommet annuel. Dans son Bulletin mensuel, on trouve des nouvelles sur 1) la poursuite intentée contre Viacom et Kellogg, 2) la commercialisation du préscolaire, 3) le vigoureux éditorial de Susan Linn pour dénoncer «The Corporate Takeover of Babyhood». http://www.commercialfreechildhood.org/newsletter/winter2006.htm

14. Acheter du sexe n'est pas un sport, selon la Coalition Contre la Traite des Femmes. De son côté, la Campagne contre la promotion publique de la prostitution durant la Coupe du Monde de Soccer en juin 2006 prend son envol. La pétition des deux mouvements contient déjà plus de 10 000 signatures. Venez y ajouter la vôtre. http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2226

15. L’Espagne pousse un nombre accru de femmes dans l'industrie du sexe. La Catalogne légalise la prostitution. http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2254

16. Violence à l’école secondaire selon le Vérificateur général du Québec. Les faits saillants. Trop peu d’interventions pour contrer la violence dans les écoles secondaires publiques. Même si elles sont rarement le lieu d'actes de violence sensationnels, la violence nuit quand même à la réussite des élèves. Toutes les écoles visitées ont établi et diffusé des règles de conduite. 40% d'entre elles ont mis en oeuvre des programmes de prévention. Le tiers ont analysé leur climat scolaire en s'appuyant sur des données factuelles. Plusieurs ne facilitent pas la déclaration des agressions. On trouve rarement une démarche pour, 1) guider la surveillance, 2) baliser l'application des sanctions disciplinaires, 3) aider les victimes et les agresseurs. Le Ministère et les CS doivent s'assurer que les écoles préviennent et contrent la violence. http://www.vgq.gouv.qc.ca/publications/Rapp_2005_1/Faits/Index.html

17. Madame Adrienne. 17. Madame Adrienne.

Elle ne fait de mal à personne

Et pas plus de bruit que son pas

Elle ouvre à tout enfant qui sonne

Les journaux n’en parleront pas !

Gilles Vigneault, Au bout du cœur, 2003.

 

18. Anglophones et francophones s’unissent pour lancer le DÉFI dans Pontiac. C’est un précédent. Le directeur de l’école Onslow et celui des écoles Ste-Marie et Notre-Dame-de-la-Joie offriront aux élèves de relever ensemble le DÉFI de la Dizaine sans télé ni jeux vidéo. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/Pontiac%20Invitation%20parents%20conf%E9rence%202.htm

19. Tous les amis et amies de la véritable Liberté d’expression se sont réjouis du retrait de Jeff Fillion des ondes publiques, il y a quelques mois. La décision du CRTC de fermer CHOI-FM, la radio qui donnait le micro à Jeff, est sans cesse reportée. Voilà maintenant que l’idole de Fillion, Howard Stern, réapparaît. L’animateur radiophonique misogyne de New-York tente un retour sur nos ondes avec la complicité de la société publique canadienne CBC. Valerie Smith a affiché sur son site internet un dossier de presse exhaustif sur le rôle de CBC dans cette affaire. La question a de quoi inquiéter, surtout à l’heure où André Arthur, vedette de la radio ordure de la Capitale, peut utiliser son statut de député pour montrer les crocs au CRTC. Rappelons que lors du débat entourant la fermeture de CHOI, les conservateurs avaient réclamé l’abolition du CRTC de concert avec l’ADQ, et que la station a appuyé les bleus aux dernières élections fédérales. http://www.fradical.com/Stern_to_return_to_Canada.htm

20. Crimes violents en hausse. Périodiquement, on entend un expert expliquer que la  criminalité diminue au Canada. En utilisant les statistiques de façon biaisée, on pourrait croire que les crimes violents diminuent aussi. C’est faux. La référence suivante permet de remettre les pendules à l’heure. Les crimes contre la personne commis par des jeunes augmentent. En 10 ans, selon Statistiques Canada, pendant que le nombre de procès impliquant des jeunes baissait de 20%, les causes pour crimes violents (homicide, agression sexuelle, assaut) ont augmenté de 25%. Des données fournies par Centre canadien de statistiques juridiques  (CCSJ) indiquent une hausse de 13% entre 1993 et 2003, avec un bond marqué en 2000. Quiconque veut fouiller la question sérieusement devrait archiver la référence suivante.   http://www.fradical.com/Violent_crime_statistics_Canada.htm

21. Une télé indépendante. Naomi Klein et David Suzuki font les manchettes sur «World Television», une agence canadienne qui nous promet de vraies nouvelles. Pour échapper aux nouvelles contrôlées par les grands medias, les entreprises privées et les gouvernements.  http://www.iwtnews.com/home>http://www.iwtnews.com/home

La télé est une institution qui vend des auditoires à ses clients, des acconceurs. Elle laisse ces derniers utiliser les dernières découvertes en psychologie pour atteindre les enfants. Pour attirer toujours plus de proies, elle se fait passer pour gardienne. Les annonceurs profitent de leur intrusion dans les foyers pour passer LEUR message : «Vous existez d’abord pour consommer, mes tout-petits.» En accaparant plus de 25 heures par semaine de leur vie familiale, la télé abuse des enfants. En utilisant la violence pour capter leur attention et les inquiéter, les médias réduisent le pouvoir d’empathie des jeunes, colorant ainsi les relations qu’ils établissent avec leurs pairs. Pour se soustraire à cette invasion, les jeunes ont besoin d’une éducation aux médias libre de l’influence des …médias. C’est à cette éducation libérée  qu’ EDUPAX veut contribuer.

Jacques Brodeur, consultant en Prévention de la violence, Éducation à la Paix, Éducation aux médias Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.