Bulletin EDUPAX no 18

Avril-mai 2006

La capacité d'expression, le sens critique et l'empathie sont des compétences sous-développées chez nos enfants. Cela nuit à leur apprentissage de la responsabilité citoyenne, du vivre ensemble et à leur réussite éducative. Puisque c'est dans l'esprit des hommes que se cultive la guerre, c'est là qu’il urge de cultiver la Paix. EDUPAX propose de faire servir l’éducation aux médias à la prévention de la violence et à la culture de la Paix.

1. La Commission scolaire des Navigateurs émet un communiqué pour annoncer le début du DÉFI sans télé dans quelques-unes de ses écoles. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/Communique%20DizaineSansEcran_La%20Chanterelle.htm

 2. Le DÉFI sans écran dans le quartier Saint-Étienne de Lévis a connu un succès au-delà des espérances. Bien des citoyens ont participé à un grand rallye à travers leur quartier, indique Paule Breton, directrice de l'école primaire La Chanterelle et principale organisatrice de l'événement. Dans cette école, les élèves du 3e cycle ont abandonné le « chat », les jeux vidéo et la télé pour enfourcher leur vélo ou découvrir Amos d'Aragon. Les écoliers espéraient bien faire sauter le « télémomètre » indiquant le nombre d'heures de télé récupérées durant ces 10 jours. On voulait dépasser 5 000 heures. http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/article?AID=/20060512/CPACTUEL/60512014/1062/CPACTUEL&template=printart&print=1

3. Une école d’ Escabana, au Michigan, ferme la télé durant 10 jours. Principal Mike Smajda was horrified to learn that one of his first-grade pupils at Lemmer Elementary School had watched "The Texas Chainsaw Massacre." Smajda can't prove the R-rated slasher movie provoked this boy and his friend to kick a little girl on her head, but the November 2004 incident reinforced his commitment to an anti-violence program targeting TV violence as a major factor. It challenged students to do without TV and all other screen entertainment for 10 days, then limit themselves to just seven hours a week. The district's other schools joined in over the next year. Administrators and teachers say short-term results were striking: less aggressive behaviour and, in some cases, better standardized test scores. Officials in the School District in Michigan's rural Upper Peninsula are so enthusiastic about the program they sponsored a national conference last spring and plan another for April.  http://www.fradical.com/Michigan_kids_urged_to_kick_tv_habit.htm

4. Une première dans l’ouest de l’Île de Montréal. L’instigatrice du DÉFI de la Dizaine sans télé enseigne l’éducation physique à l’école primaire Pointe-Claire. Lise Leblanc est convaincue des bienfaits du DÉFI. «C’est un cadeau pour la vie qu’on offre aux enfants car, en les amenant à trouver des activités alternatives à celle qui les tient rivés devant l’écran, ils élargissent leurs horizons et s’ouvrent davantage aux autres, en devenant plus sensibles et empathiques. Outre la diminution de la violence physique et verbale, nous pensons accroître la pratique d’activités physiques et créatives, en plus de contribuer à resserrer les liens familiaux et à enrichir la communication. «De la fiction au réel.» http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/article%20PointeClaire%202006.html

5. Intérêt pour le DÉFI en Alsace. Trois organisations de Strasbourg étudient la possibilité d’expérimenter le DÉFI dans une école de leur localité. Les premiers contacts avec des enfants de maternelle et avec des élèves de CM 1 et CM2, l’équivalent de nos 5e et 6e année, laissent croire que le courant passe. Comme Strasbourg est la Capitale de l’Union Européenne, le DÉFI sans télé ferait son entrée en Europe par la grande porte, en avril 2007. Histoire à suivre.   

6. Fête des Mères à Washington? In May, CODEPINK transformed the park in front of the White House. The lawn became a magical space filled with families reclaiming the historical origin of Mother's Day as a time to work for peace. Cindy Sheehan, Susan Sarandon, Patch Adams, Dick Gregory and Iraqi and Iranian women added their voices and talents to this 24-hour Peace vigil. They literally put their bodies on the line to create a beautiful aerial image spelling "Mom Says NO WAR." «We cried with moms who lost their children; we prayed with Native American healers; we read letters to Laura Bush; we sang and danced and created a powerful and compassionate community. At the close of the 24 hours, we chanted "No More War, No More War".» You can see photos at the vigil here. A group of CODEPINK women decided to stay in DC for a month, taking action at Congress every day to demand an end to war. http://www.womensayenough.org/

7. Impact des médias sur l'enfant. Dès leur naissance, les jeunes sont bombardés d'images. Les jeux par ordinateur et les émissions de télé comme Sesame Street ciblent les bambins de 6 mois. L'effet négatif des médias sur le cerveau malléable des enfants est solidement documenté, mais les promoteurs de ces jeux et émissions font tout pour laisser croire qu’il reste des doutes scientifiques sur ces études. Lorsque l’industrie qui divertit les enfants est aussi responsable de préparer les bulletins de nouvelles, elle a beau jeu.   http://www2.canoe.com/cgi-bin/imprimer.cgi?id=234150

8. La prestigieuse Fondation de la Famille Kayser vient de publier une nouvelle étude sur la consommation de médias par les jeunes.  http://www.kff.org/entmedia/entmedia052406nr.cfm

 9. Pour vendre des déodorants aux ados, il faut d’abord les convaincre qu’ils sentent mauvais. Voyez comment on fera craindre à des ados vulnérables de perdre des amis à cause leur odeur ? http://www.cyberpresse.ca/article/20060418/CPACTUEL/604160445/1015/CPACTUEL

 10. Partenariat public-privé en Irak. CorpWatch released its newest annual report on Halliburton. The new report was prepared in association with Association Civil Labour in Peru, Environmental Rights Action Nigeria (members of the Friends of the Earth), Halliburton Watch and the Oil & Gas Project. The company management in Iraq and Kuwait has cheated U.S taxpayers out of millions of $ through bribery and waste. http://www.corpwatch.org/article.php?id=13552

11. Pacte entre prédateurs des industries du tabac et du cinéma. L’industrie du tabac a versé 500 000 $ à Sylvester Stallone pour faire la promotion de la cigarette dans cinq films. Le cinéma et la télévision ont été de puissants supports marketing pour l'industrie du tabac. À partir des années 60, l'utilisation de la cigarette a graduellement diminué dans les films, reflétant la baisse de la consommation et l'augmentation des critiques. Mais elle est repartie en hausse depuis la fin des années 90. Pourquoi ? Parce que, les États-Unis ayant interdit la publicité sur le tabac, la cigarette est devenue un «placement de produit» convoité dans les films. http://www.ledevoir.com/2006/05/27/110092.html

12. MySpace prétend protéger les enfants. Le site Internet MySpace lance une campagne de publicité pour prévenir les enfants des dangers du Web. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1259791.html&ref=nouvelles

13. Poupées sexy pour petites filles. A line of dolls based on the Pussycat Dolls, a real-life burlesque troupe turned pop stars famous for their sexualized lyrics and dance routines (New York Times, April 2006).  http://www.commercialfreechildhood.org/news/pussycatdolls.htm

14. Hasbro dénoncée. They're racketing up the raunch to compete in a market saturated with sexualized toys, clothing, and media targeted at kids. MCA Entertainment's highly sexualized Bratz dolls have surpassed mimic Barbie as the number one selling doll for young girls.  According to The New York Times, the dolls will mimic the group's "playfully risqué style." It's not just dolls that are being marketed here, but host of harmful messages about play, appearance, sexuality and what it means to be a young girl.                                              Tell Hasbro not to use sex to sell toys to six-year-olds

 15. Accros impuissants. Les ados qui ont une console de jeux vidéo chez eux disent vouloir réduire le temps accaparé par ce divertissement au cours de la prochaine année. Le pourront-ils ?  http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1259813.html&ref=nouvelles

 16. Youth Media Development Forum, June 4-8 2006, in Bamako, Mali. The Youth, Media, Development Forum is a forum for media professionals from Africa, Asia, Latin America and the Caribbean. The global aim of the forum is to produce more quality media projects with children, using all technologies and art forms available - television, radio, internet, print, video, music, theatre, photography, cartoons, etc. To find out more, and to register as a participant or as a speaker please visit the Youth Media Development Forum:  http://www.comminit.com/redirect.cgi?r=http://www.plan-international.org/wherewework/westafrica/youthforum/

 17. Liberté de presse au Québec. L'an dernier, une journaliste du Devoir découvrait que des écoles privées juives subventionnées par le ministère de l'Éducation enseignaient aux élèves que la Terre est le centre de l'univers et que l'Homme est une créature divine. http://voir.ca/actualite/actualite.aspx?iIDArticle=41490

 18. Émissions ciblant les bébés dénoncées. White Dot calls for BabyFirst TV to be kept out of Britain. In America this week, two advertising executives launched a round-the-clock television channel aimed at babies. At an age when their brains are just forming the ability to understand human beings, infants are now being targeted for hours of screen time. Their parents are being told that "leading experts" say it's good for them. http://www.whitedot.org/issue/iss_story.asp?slug=babyfirsttv_1

19. L’amour, sport extrême. Les quatre «s» du roman savon («sex, scandal, sin and seduction») tapissent chaque scène de la populaire série anglaise «Femme$ de footballeurs». Bien sûr, belle pub pour les Christian Lacroix, Gucci et Versace. Le Devoir.

20. Le Progrès des enfants et des jeunes au Canada 2006.  Le rapport de l’étude longitudinale du CCDS en est maintenant à sa 7e édition. Ce rapport comporte diverses rubriques: données démographiques, sécurité économique, santé. Vous pouvez également aller sur leur site et télécharger les chapitres du rapport et une foule de renseignements statistiques utiles. Deux fiches d’information et un communiqué de presse sont disponibles en français. www.ccsd.ca/francais

21. Selon le The Wall Street Journal, des stations de télé utilisent, mine de rien, des vidéos promos dans leurs bulletins de nouvelles. http://www.ledevoir.com/2006/05/01/108037.html

 22. 77 stations de télé prises en flagrant délit. Fake TV News. This multi-media report is the culmination of an intensive, 10 month investigation by CMD senior researcher Diane Farsetta and research consultant Daniel Price. The report provides the most extensive account to date of how corporate-funded video news releases (VNRs) -- fake TV news -- are routinely aired, without disclosure, as though they were independent news reports. http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary  CMD presented the report on April 6 in Washington DC. CMD also filed a formal complaint with the FCC, calling for the 77 stations caught airing fake TV news to be held accountable. Learn which TV stations were caught and watch footage of the VNRs tracked, + see how TV newscasts incorporated them in satellite media tour "interviews." http://www.prwatch.org/fakenews/execsummary

23. La pub s'incruste dans nos neurones. Numérique et neuromarketing permettront de connaître intimement les consommateurs. http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3244,50-766918,0.html  

 24. Enfants calmes du Japon. Dans le cadre de ses reportages effectués dans la région d'Okinawa (où on retrouve la plus grande concentration de centenaires au monde), le Devoir a visité une école primaire. Japon - Au pays des enfants calmes

 25. Sociologue des médias, Divina Frau Meigs examine la relation à l’information de la société américaine depuis le 11 septembre 2001. Elle met notamment en perspective les tentatives d’instrumentalisation dont les journalistes et les entreprises de presse font l’objet...

http://www.humanite.fr/popup_print.php3?id_article=828936

 26. Jeu vidéo: abattre des Mexicains entrant illégalement aux États-Unis comme on tire sur des lapins; améliorer votre score en tuant une femme enceinte et ses deux enfants. C'est un nouveau jeu vidéo qui circule sur internet, au moment où un débat sur l'immigration fait rage. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1264178.html&ref=nouvelles

 27. Les médias de fiction commencent à récupérer le 11 septembre, ce traumatisme états-unien. Le Devoir a choisi un titre révélateur :« Un pur cauchemar ».

28. La pub démasquée. Depuis près de 80 ans, cette véritable institution a inspiré et meurtri des générations d'écoliers américains. Séduisante réclame publicitaire

 29. Gérez le budget de la France, un jeu. Le ministre délégué au Budget a présenté mercredi un jeu interactif sur Internet, baptisé Cyberbudget, afin que chaque Français se familiarise avec le budget de l'État. http://www2.canoe.com/cgi-bin/imprimer.cgi?id=229915

 30. Le rappeur 50 Cent encaisse des tonnes de $. Richard Martineau dénonce (enfin) la culture du proxénète. http://www.ellequebec.com/ellequebec/client/fr/Accueil/DetailNewsPrint.asp?idNews=234034

 31. En clouant des millions d'enfants au fauteuil, la télé alimente la pandémie mondiale d'obésité. On brûle plus de calories en lisant qu’en regardant la télé. Puissante machine ? http://www.petitmonde.com/iDoc/Article.asp?id=30674 

32. La Coordination Internationale pour la Décennie (CID) annonce la tenue de sa 2e édition du Salon Initiatives de Paix, organisé par la Coalition française pour la Décennie pour une culture de la Paix. www.salon-initiativesdepaix.org

33. Sauver la population du Darfour. The Rally to Stop Genocide in Darfur was held in Washington, DC, on April 30, 2006. The rally was huge gathering of people from all over the country who are committed to ending the genocide in Darfur.  The Save Darfur Coalition is committed to ending the genocide in Sudan's Darfur region by pressuring the US government and generates more media coverage of the genocide. http://www.savedarfur.org/home 

34. L’année 2005 a été pour les droits humains une année de contradictions. Certains gouvernements puissants ont fait vaciller la lueur d’espoir suscitée l’année précédente. Après cinq années de « guerre contre le terrorisme », marquées par un recul dramatique sur le plan des droits humains, un changement semble enfin s'amorcer. Tandis que les médias révélaient l’hypocrisie des gouvernements, les tribunaux rejetaient leurs arguments et les militants des droits humains contrecarraient leurs manœuvres répressives. Le déni des droits fondamentaux a toutefois détruit la vie de millions de personnes dans le monde. Tout au long de l'année, la guerre et les attaques des groupes armés ont menacé la sécurité mondiale au même titre que la faim, les maladies et les catastrophes naturelles. Quant aux libertés, elles ont été mises à mal par la répression, la discrimination et l'exclusion sociale. Le rapport annuel d’AI 2006 trace l’état du monde des droits humains à travers 150 pays et territoires, y compris le Canada.

 35. Nouveaux dossiers de l’OCPVE en ligne. 1. Facteurs personnels, scolaires et familiaux différenciant les garçons en problème de comportement au secondaire qui ont décroché ou non de l'école. 2. Services scolaires et sociaux offerts aux élèves du primaire présentant des troubles de comportement. 3. Évolution de l'engagement parental auprès des élèves en difficulté de comportement et des élèves ordinaires au début du secondaire. 4. Liaisons néfastes à l'école: victimes et intimidateurs. 5. Issues for teachers in sexual violence prevention education.3. The 2003 National School Climate Survey. The School-Related Experiences of our Nation's Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender Youth. 6. Creating Safe Schools for Lesbian and Gay Students: A Resource Guide for School Staff.  Tous ces dossiers sont affichés dans l’Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l'école (OCPVE). www.preventionviolence.ca

 36. Jeunesse J'écoute a compilé les appels reçus en 2005. Les jeunes fréquentant nos écoles vivent des drames qui les plongent dans de profondes détresses. Le Devoir. Les jeunes continuent de subir l'intimidation dans l’isolement

37. Violence au secondaire. Le Vérificateur général du Québec fait des recommandations. http://www.vgq.gouv.qc.ca/publications/Rapp_2005_1/Faits/Index.html

38. Bonne nouvelle des commissions scolaires ontariennes. The Ontario Public School Boards' Association (OPSBA) has brought together a diverse group of organizations to form an ad hoc committee on media violence to (a) explore the impact of media violence on students and classrooms, and (b) develop recommendations to appropriate levels of government directed at: (1) reducing access to violent media materials by children and youth, and (2) addressing the role of effective school programs in mitigating the impact of media violence on children and youth. http://www.fradical.com/OPSBA_ad_hoc_committee_media_violence.htm

39. Sommeil troublé. Les enseignants le savent. Chaque matin, ils font face à des classes remplies d’élèves qui bayent aux corneilles, les yeux pochés, incapables de se concentrer. http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,042006,1257770.html&ref=nouvelles

40. Intimidés par courriel. De plus en plus d'enfants sont victimes de brimades infligées par des courriels. Le fait est confirmé par des psychologues oeuvrant en milieu scolaire.

http://technaute.lapresseaffaires.com/nouvelles/texte_complet.php?id=81,12399,0,032006,1257347.html&ref=nouvelles

41. Un nombre record d’établissements (17 écoles et 2 CPE) ont relevé le DÉFI 2006. 6 écoles de Kamouraska, (Rivière-Ouelle, St-Gabriel-Lalemant, St-Philippe-de-Néri, St-Pacôme, Mont-Carmel et St-Denis) ; 2 écoles de la Côte-du-Sud, (St-Jean-Port-Joli et St-Eugène) ; 3 écoles et 2 CPE de St-Étienne-de-Lévis ; 2 écoles de Manawan, l’une primaire, l’autre secondaire, (Manawan est une communauté Attikamek qui vit à 90 kilomètres au Nord de St-Michel-des-Saints) ;3 écoles primaires de Pontiac (2 francophones et 1 anglophone) ;1 école de Pembroke, Ontario ; 1 école primaire de Pointe-Claire, dans l’Ouest de Montréal.     

42. Bébés pris en otage. Le Center for Commercial Free Childhood (CCFC) vous invite à son 5e Sommet annuel. Dans son Bulletin mensuel, on trouve des nouvelles sur : 1) la poursuite intentée contre Viacom et Kellogg ; 2) la commercialisation du préscolaire ; 3) le vigoureux éditorial de Susan Linn pour dénoncer «The Corporate Takeover of Babyhood». http://www.commercialfreechildhood.org/newsletter/winter2006.htm

43. Comment entretenir des doutes sur l’impact désastreux des jeux vidéo ? L'accusation portée contre les jeux vidéo est pourtant solidement documentée, mais des sceptiques s’amusent à semer le doute et s’obstinent à refuser de voir la réalité. 7 jeux vidéo sur 10 contiennent des scènes de brutalité et affectent la santé mentale de millions d’enfants et d’ados. http://www.lesoir.be/sites_sat/viedunet/societe/page_6085_436765.shtml

44. L’heure juste sur la hausse des crimes violents. Périodiquement, on entend un expert expliquer que la  criminalité diminue au Canada. On se sent rassuré. Hélas, les crimes violents continuent d’augmenter. Le dossier suivant permet de remettre les pendules à l’heure. Les crimes contre la personne commis par des jeunes augmentent. En 10 ans, selon Statistiques Canada, pendant que le nombre de procès impliquant des jeunes baissait de 20%, les jugements pour crimes violents (homicide, agression sexuelle, assaut) ont augmenté de 25%. Des données fournies par le Centre canadien de statistiques juridiques  (CCSJ) indiquent une hausse de 13% entre 1993 et 2003, avec un bond marqué en 2000. Voici la référence à archiver sans faute : http://www.fradical.com/Violent_crime_statistics_Canada.htm

45. Enfin, un télédiffuseur canadien indépendant. Naomi Klein et David Suzuki font les manchettes sur «World Television», une agence canadienne qui nous promet des nouvelles vraies, qui échappent au contrôle des grands médias, des entreprises privées et des gouvernements.  http://www.iwtnews.com/home>http://www.iwtnews.com/home

46. Progrès du côté du travail des enfants. Le travail des enfants dans ses pires formes diminue à travers la planète. L'Organisation internationale du Travail (OIT) l'annonce dans un nouveau rapport. Si l'élan mondial pour éradiquer le travail des enfants perdure, le travail des enfants dans ses pires formes pourrait être éliminé en 10 ans. Le nombre effectif d'enfants qui travaillent à travers le monde a chuté de 11 pour cent entre 2000 et 2004, 246 vs 218 millions. Qui plus est, le nombre d'enfants et de jeunes âgés de 5 à 17 ans astreints à des travaux dangereux a diminué de 26 pour cent, 126 vs 171 millions. Cette baisse est encore plus accentuée pour les plus jeunes: 33% dans la tranche d'âge 5-14 ans. http://www.crin.org/resources/infoDetail.asp?ID=8418

 47. Pour s’amuser à imiter les tueurs de l’école Columbine. An Internet-based computer game that puts players in the army boots and black trench coats of Eric Harris and Dylan Klebold as they kill Columbine High School classmates is attracting attention and sparking controversy. Called Super Columbine Massacre RPG, the game mixes cartoonist scenes with photographs of the young killers from Colorado. http://www.fradical.com/Super_Columbine_Massacre_video_game.htm

 48. Médias, source de plusieurs maladies, enjeu majeur du siècle. In North America, the great public-health challenge of the past century was basic sanitation. Doing so dramatically reduced the sickness and death from infectious disease and reshaped society and health-care delivery in the process. Now, the challenge is to take on the remaining big killers: slowly developing chronic illnesses, including cardiovascular disease, cancer and diabetes. What these chronic illnesses have in common is that their roots and evolution depend heavily on lifestyle, which in turn, is profoundly influenced by media. What we hear on the radio (satellite and otherwise), see on TV, view on the Web, shapes who we are, what we eat, where we live, how we dress, what we think and what we do. We need to recognize that media are a major public issue. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/7b8_television/Media%20diet.html

49. Lectures estivales recommandées par Casseurs de PUB. (1) «J'achète ! Combattre l'épidémie de surconsommation» de John de Graaf, David Wann, Thomas H. Naylor, Laure Waridel (Préface), Michel Saint-Germain (Traduction), éditions Fides, 2006, 24 euros. (2) «Effondrement, Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie», de Jared Diamond, Éditions Gallimard, 2006, 29,50 euros. (3) «L'enfant jackpot, protégeons nos enfants contre les abus de la société marchande», de Nathalie Sapena, éditions Flammarion, 2006, 18 euros. (4) «Remettre la pub à sa place», dossier de la revue Alternatives non-violentes, 1er trimestre 2006. Avec Paul Ariès, François Brune, Serge Latouche, Pierre-Jean Delahousse et François Vaillant. Commande à Alternatives non-violentes, centre 308, 82, rue Jeanne-d’Arc, 76000 Rouen. Prix : 12 euros. http://www.irnc.org/  Pour joindre Casseurs de PUB : http://www.casseursdepub.org/

50. Pontiac relève le DÉFI. «Si quelques enfants se sentent impuissants devant le DÉFI» affirme Jean-Éric Lacroix, directeur de deux écoles francophones, «c’est parce qu’ils sous-estiment leur pouvoir». «Ceux qui ont développé une dépendance trouvent le DÉFI plus difficile, c’est évident, mais les bénéfices seront d’autant plus précieux.» Comme des athlètes qui se préparent aux Jeux Olympiques, les enfants de Pontiac ont fait des exercices pour se préparer mentalement, pour consolider leur confiance, pour planifier leurs 10 jours. Les parents de trois écoles (dont une anglophone) ont eu l’occasion de participer à une conférence où des conseils leur ont été prodigués. La mobilisation des parents est l’ingrédient synergique du DÉFI qui assure le succès du DÉFI. Les parents nord-américains consacrent 38 minutes par semaine à converser avec leur enfant, alors que le petit écran accapare l’attention de ce dernier durant plus de 25 heures. Parmi les effets escomptés, la communication relationnelle. http://www.edupax.org/Assets/divers/documentation/4_defi/pontiac_2006.pdf

51. Tommy Hilfiger était invité à l'émission d'Oprah Winfrey. Cette dernière lui demanda si les propos suivants qu'on l'accusait d'avoir tenus étaient vrais : "Si j'avais su que des Afro-Américains, des Arabes, des Hispaniques, des Italiens, des Juifs et des Asiatiques allaient porter mes vêtements, je ne LES AURAIS JAMAIS FAIT AUSSI BEAUX. J'aimerais que ces gens NE PORTENT PAS mes vêtements car ils sont faits pour la classe supérieure blanche". Sa réponse fut un simple "Oui". Oprah lui demanda alors de quitter le plateau. N’achetons pas notre prochain t-shirt ou parfum chez Tommy Hilfiger. Donnons-lui ce qu'il souhaite. Ne lui donnons plus notre argent. Boycottons tous ses produits. Et surtout, faites un copier-coller de ce message et faites-le parvenir à tous vos contacts. Merci de lutter contre le racisme!

52. À l’école Jeanne-de-Chantal, à St-Eugène, les élèves ont comparé les heures consacrées au petit écran avant et après le DÉFI : 81 338 contre 16 596. Que se passe-t-il lorsque 125 enfants enlèvent 64 742 heures à cette petite gardienne abusive? C’est ce que nous saurons dans le Bulletin EDUPAX no 19 qui sera publié à la fin de juin. À bientôt !    

53. À 11 ans, il se pend en regardant le film The Patriot. La coroner Catherine Rudel-Tessier relance le débat sur les scènes de violence diffusées à la télévision.  Elle s’interroge sur l’autoréglementation canadienne en matière de téléviolence. http://www.ledevoir.com/cgi-bin/imprimer?path=/2006/04/12/106607.html

54. Attacher votre poupon au petit écran ? Pendant que des parents manquent de temps pour jouer avec leur bébé, d’autres cherchent le moyen de les asseoir devant la télé.

http://www.cyberpresse.ca/article/20060529/CPACTUEL/60529021/1062/CPACTUEL

55. Lors de notre passage à l’école de St-Jean-Port-Joli, nous avons rencontré tous les groupes pour échanger avec les enfants sur leur expérience du DÉFI de la Dizaine sans télé. Les élèves de première année de la classe de Marilyn ont souhaité que leurs deux toutous se fassent photographier avec Noisette. Bravo à tous ces élèves et à leurs profs qui les ont motivé. http://www.edupax.org/Assets/images/photos/photo4.html

La télé est une institution qui vend des auditoires à ses clients. Elle laisse ces derniers utiliser les dernières découvertes en psychologie et en neurologie pour atteindre leurs proies, des enfants. Pour les attirer, elle se fait passer pour une gardienne d’enfants. En utilisant la violence pour capter leur attention et les inquiéter, les médias réduisent le pouvoir d’empathie des jeunes, colorant ainsi les relations qu’ils établissent avec leurs pairs. Les jeunes ont besoin d’une éducation aux médias libre de l’influence des …médias. C’est à cette éducation libérée qu’EDUPAX veut contribuer. 

Jacques Brodeur, conseiller en Prévention de la violence, Éducation à la Paix, Éducation aux médias                                                                                               Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.